Bayonne (11/08/2013 - matinale) :..la révélation Roca Rey

  • Imprimer

Photo : Philippe Latour
Photo : Philippe Latour
La novillada matinale et dominicale de Bayonne a permis de révéler dans une grande arène du sud-ouest un torero au visage de jeune adolescent et pourtant à l’étonnante maturité une fois en piste, le péruvien Andres Roca Rey.

 

Les novillos du Camino de Santiago bien charpentés et d’armures diverses , eurent tous une pointe de faiblesse qui ne permettaient pas de vraiment baisser la main pour les jeunes toreros.

Pour entamer le week-end taurin bayonnais Antonio « El Potro » connut une journée bien difficile ne pouvant occire son adversaire dans le temps imparti après une faena convenue qui n’avait pas soulevé les foules.

Louis Husson eut à faire à un novillo sans grande classe, il fit le maximum  pour offrir une faena liée mais mais la faiblesse ne lui offrit que peu de possibilités d’emporter le public.Conclusion difficile avec le descabello.

Le deuxième péruvien Joaquin Galdos tira son épingle du jeu face au meilleur novillo de la matinée. Tauromachie moderne près des cornes, et traçant pas mal de ronds. Il alla se chercher l’oreille que la seule estocade justifiait déjà.

Il y a dans l’attitude du jeune Roca Rey  l’expression d’une vraie personnalité et d’une capacité technique supérieure à ses compagnons du jour. Dès les véroniques d’accueil , la planta torera du garçon s’affirma. Excellent aux banderilles, il sut par la suite s’adapter à la condition du novillo qui cherchait l’abri des barrières pour instrumenter une faena variée et près des cornes (très rentrées ) Estoconazo et deux oreilles.  

Philippe Latour

 

Bayonne  – 1/4 d’arène 

4 Novillos du Camino de Santiago

El Potro                           silence (3 avis)

Andres Roca Rey             2 oreilles

Louis Husson                   saluts

Joaquin Galdos                oreille  

 

Voir le reportage photographique : Philippe Latour