• 1

Nîmes (15/09/2018 - matinale) : Double Porte des Consuls pour une matinale de Grâce...

Lire la suite : Nîmes (15/09/2018 - matinale) : Double Porte des Consuls pour une matinale de Grâce...Pour son Alternative, Toñete a ouvert la Porte des Consuls des arènes de Nîmes aux côtés d'Enrique Ponce, grand habitué des lieux... On ne peut rêver guère mieux, à l'occasion de son entrée dans le "monde des Grands", que de partager une sortie aussi prestigieuse avec l'un des plus Grands.

Lire la suite : Nîmes (15/09/2018 - matinale) : Double Porte des Consuls pour une matinale de Grâce...

Nîmes (14/09/2018) : Adrien Salenc coupe l'unique oreille de la novillada d'ouverture de la Feria des Vendanges...

Lire la suite : Nîmes (14/09/2018) : Adrien Salenc coupe l'unique oreille de la novillada d'ouverture de la Feria...La Feria des Vendanges Nîmoise s'est ouverte sur une novillada piquée entretenue, marquée par la blessure impressionnante de Diego San Román et lors de laquelle Adrien Salenc a coupé la seule et unique oreille à un novillo de Pagès-Mailhan de vuelta al ruedo.

Lire la suite : Nîmes (14/09/2018) : Adrien Salenc coupe l'unique oreille de la novillada d'ouverture de la Feria...

Arles (09/09/2018) : Tarde sans épée, seuls deux saluts pour De Justo et Leal...

Lire la suite : Arles (09/09/2018) : Tarde sans épée, seuls deux saluts pour De Justo et Leal...C'est à ni rien comprendre... A lire les réactions d'après présentation de carteles sur les réseaux sociaux, c'est le même leitmotiv : "On voit toujours les mêmes...". Hier, le cartel de la Goyesque, composé de trois "On voit toujours les mêmes" a rempli les arènes d'Arles. Et aujourd'hui, avec une affiche "qui a le nez creux", il faut bien l'avouer alors que le plus gros de la temporada est derrière nous, on arrive à peine à une moitié d'amphithéâtre.

Lire la suite : Arles (09/09/2018) : Tarde sans épée, seuls deux saluts pour De Justo et Leal...

Dax (09/09/2018) : Alternative réussie pour El Adoureño...

Lire la suite : Dax (09/09/2018) : Alternative réussie pour El Adoureño...La dernière corrida de la temporada dacquoise restera dans l’histoire comme celle de l’alternative du 65ème matador français (le second gersois). Pour le reste, le public qui garnissait au trois quarts les gradins a assisté à une corrida ordinaire avec un lot de toros de Victoriano del Rio dans le type, plus collaborateurs qu’opposants, nobles mais sans piquant.

Lire la suite : Dax (09/09/2018) : Alternative réussie pour El Adoureño...