• 1

Arles (22/04/2019 - matinale) : Diego Ventura reçoit le 1er Prix Luc Jalabert et sort a hombros...

©ElTico
©ElTico
Ce lundi de pâques, les arènes d'Arles proposaient la traditionnelle corrida de rejon. Au cartel, six toros de Los Espartales pour Rui Fernandes, Diego Ventura et Léa Vicens.

Rui Fernandes édita une prestation plaisante et allurée face à un premier toro de bon son. Le natif d' Almada brilla par pirouettes et poses de quiebros précises, trouvant écho dans les tribunes. Il termina par des banderilles courtes avant de conclure en trois assauts, lui ôtant tout espoir de récompense. Ovation avec Salut.

Face à un exemplaire collaborateur, Diego Ventura livra une prestation de haut volée. Très décidé, le cavalier de la Puebla del Rio fit admirer son sens du temple et fit rugir les tendidos lors de poses de quiebros millimétrés de haute facture. Le final par banderilles courtes fut spectaculaire, clouant le tout dans un mouchoir de poche. Une mort défaillante lui coûta à coup sûr les deux oreilles. Ovation avec Salut.

Léa Vicens coupa la première oreille de la matinée, après une prestation agréable et aboutie devant un astado offrant du jeu. Connectant rapidement avec le public, la nîmoise se montra technique et variée, se mettant en évidence sur Betico et Bazooka. Mort en deux temps. Oreille.

Rui Fernandes réalisa une faena intéressante face au quatrième du lot. A base de quiebros et pirouettes, le portugais s'attira les faveurs de l' assistance. Il remata par la pose de roses avant de loger une lame au second essai. Oreille.

Le cinquième de la matinée fut maniable. A base de technique, Ventura en tira le meilleur, livrant ainsi une partition brillante et parfaitement construite. En fin de combat, il donna une dimension supplémentaire à cet ensemble, posant deux paires de banderilles sans bride, faisant lever la foule comme un seul homme. Deux oreilles logiques après une demi lame efficace.

Léa Vicens hérita en dernier lieu d'un bicho présentant son lot de complications avec des charges peu régulières. L'amazone se montra appliquée et extirpa de cet exemplaire tout ce qu'il avait à donner, éditant ainsi un ensemble convaincant. Mort par lame trasera suivie de quatre coups de descabello, lui enlevant un trophée qui semblait lui tendre les bras. Ovation avec Salut.

Arènes d'Arles (13)
Lundi 22 avril à 11h
Six toros de Los Espartales
2/3 de plaza
Durée : 2h20
Beau temps
Présidence : Cédric Rey - Alicio Jimenez - Michel Vion

R.Fernandes : Ovation avec Salut / Oreille
D.Ventura : Ovation avec Salut / Deux Oreilles
L.Vicens : Oreille / Ovation avec Salut

Le premier prix " Luc Jalabert " fut remis par ses petits enfants à Diego Ventura.
Sortie à hombros de Diego Ventura par la grande porte des arènes d'Arles.

Alexandre Guglielmet


Voir le reportage photographique : ElTico