• 1

Juan Leal, nouveau poulain de Simon Casas...

Visuel JuanLeal 111020Le matador de toros français sera dirigé par le directeur des arènes de Nîmes, Madrid et Valencia. Un cap important pour le torero arlésien qui a triomphé lors de la corrida d’alternative de Marcos aux arènes de Nîmes.

Simon Casas est le nouveau manager de la carrière de Juan Leal. Le producteur de spectacles tauromachiques intègre l’équipe d’apoderamiento au sein de laquelle demeurera l’actuel conseiller du torero arlésien, Julián Guerra, qui le suit depuis de nombreuses années au même titre que son mentor d’origine, Maurice Berho qui gerera sa communication.
Entre 2015 et 2019, Juan Leal a connu une progression importante dans sa carrière, connaissant de nombreux succès marquants dans des arènes de première catégorie, des deux côtés des Pyrénées. Avant la crise sanitaire, 2019 avait été la meilleure temporada du torero arlésien, avec 16 corridas toréées et 22 oreilles coupées. A Nîmes, Juan Leal a toujours joui d’un grand cartel, ayant officié à deux reprises comme novillero en 2012, avant d’y prendre l’alternative lors de la Pentecôte suivante, lors d’un mano a mano avec Sébastien Castella.
A ce jour, Juan Leal a toréé 4 corridas et coupé 9 oreilles au cours de la saison taurine 2020. Récent triomphateur à Nîmes lors de la corrida d’alternative de Marcos, le matador de toros français âgé de 29 ans est annoncé dimanche prochain à Istres pour une corrida de bienfaisance en solitaire, puis le 22 octobre à Barcarrota (Badajoz), où il est annoncé en mano a mano avec Ginés Marín devant un lot de Victoriano del Río.