• 1

Badajoz (24/10/2020) : Grande et émotionnante tarde en solitaire d'Antonio Ferrera...

Visuel Badajoz 241020Le matador de toros Antonio Ferrera est sorti visiblement très ému et porté à dos d'hommes par ses banderilleros des arènes de Badajoz, après sa corrida en solitaire face à six toros de Zalduendo.

Antonio Ferrera a donc terminé cette saison si spéciale en combattant six toros à Badajoz lors d'une tarde qui s'est avérée triomphale, pleine de détails originaux : il a coupé cinq oreilles et a reçu l'affection de ses compatriotes.
"Je suis qui je suis", a conclu Antonio Ferrera au micro de Rosario Pérez. Un personnage multiple, virevoltant banderillero à ses débuts, qui s'est converti en torero classique et dominateur. Et cette nouvelle personnalité a fini par convaincre les publics les plus exigeants.

Le premier manquait de force. Il lui porta l'estocade en marchant de loin. Oreille
Il fera piquer le deuxième, qui avait une attirance naturelle vers les planches, depuis le centre de la piste. Nouvelle estocade spectaculaire pour une nouvelle oreille.
Face au troisième, avec du genio, il subit une voltereta et un pitonazo au genou lors d'un combat éprouvant. L'estocade résulta atravesada. Saluts.
Il servit une faena variée au quatrième, qu'il avait salué d'une larga cambiada au centre, parvenant à le soumettre dans sa muleta malgré une charge désordonnée. Estocade parfaite. Deux oreilles.
Il pincha une fois avant estocade du cinquième, un toro compliqué à la charge irrégulière. Silence.
Antonio Ferrera alla accueillir le sixème à portagayola. Raúl Ramírez effectua, à sa deuxème tentative, un saut à la garrocha parfait. Après avoir laissé ses deux sobresalientes, Álvaro de la Calle et "Chapurra" effectuer un quite, Ferrera se fit salement accrocher sur une pose de banderilles al violín. Et c'est sans chaquetilla et le chaleco déchiré qu'il livra bataille au dernier Zalduendo au fil des planches, où ce dernier avait trouvé refuge. Une nouvelle estocade engagée et efficace lui permettait d'ajouter un trophée à son palmarès.

Antonio Ferrera est arrivé aux arènes au volant de sa voiture.
Les arènes étaient décorées avec des guirlandes de fleurs et des drapeaux de toutes les nations taurines, de même que les banderilles utilisées lors de la corrida.
Le paseo s'est déroulé aux accords de l'hymne d'Estrémadure.
Après une minute de silence respectueuse pour les victimes du coronavirus, l'hymne Espagnol a résonné.
Les élèves de l'Ecole Taurine de Badajoz ont remis en piste un souvenir à Ferrera.
A l'issue de l'ovation initiale qui lui était destinée, Ferrera a
Miguel Murillo et Antonio Vázquez ont salué aux banderilles.

 

Plaza de Toros de Badajoz
Samedi 24 octobre 2020
Corrida de toros
Entrée : Le plein de la capacité autorisée
Toros de Zalduendo, pour :

Antonio Ferrera, único espada, oreille après avis, oreille, saluts, deux oreilles, silence et oreille