• 1

Santiago Matatlán : Les frères Funtanet sortent en hombros - Fauro Aloi maladroit avec le rejón de mort...

Visuel Funtanet 271120La corrida Charro Taurino qui a eu lieu ce jeudi dans l'État mexicain d'Oaxaca a été un succès, au terme duquel les rejoneadores Jóse Funtanet et Javier Funtanet, après avoir coupé deux oreilles chacun, sont sortis a hombros tandis que Fauro Aloi a échoué avec le rejón de mort.

La combinaison originale et attrayante préparée pour cette occasion avec de jeunes toreros à cheval qui représentent la révélation de cet art dans les terres mexicaines, a été marquée par le sérieux avec lequel l'encierro composé de trois toros de la dehesa tlaxcalteca de Rancho Seco, propriété de M. Sergio Hernández, qui donne une plus grande valeur à ce que les cavaliers ont exécuté dans l'arène.

Tout au long de ce spectacle privé, les toreros ont su captiver l'attention des spectateurs présents, dans le respect des mesures sanitaires en vigueur en ces temps.

Jóse Funtanet a ouvert la plaza face à un toro qui avait de belles embestidas, de la noblesse et du rythme. Ces qualités lui ont permis de gérer une faena avec classe et émotion qui a porté sur le public. Après avoir montré les qualités de son écurie, il a porté avec précision le rejon de mort au premier essai, pour récolter les deux appendices.

Pour Fauro Aloi, le deuxième astado était noble et avec de longues charges, mais il ne tint pas la distance. Il fut donc difficile pour l'homme de la capitale de l'estoquer et il dû même s'y reprendre à plusieurs reprises au descabello pour y parvenir.

Javi Funtanet a clôturé le festival avec la bonne conduite et le caractère qui le caractérisent lors de ses lidias. Il a été confronté à un exemplaire collaborateur, avec lequel il a pu exécuter une faena complète et variée qu'il a terminé avec force, jusqu'à ce qu'il roule le spécimen et obtienne deux trophées.

Avec cela, Jóse Funtanet compte six corridas tout au long de cette année atypique 2020. Fauro Aloi, a quant à lui eu huit occasions de combattre dans la même période. Pendant ce temps, Javier Funtanet, qui entame fermement sa carrière dans ce milieu, compte deux corridas.

(communiqué)