• 1

La Comunidad de Madrid proposera le 2 mai un festival caritatif à Las Ventas après l’approbation des autorités de Santé Publique...

Visuel LasVentas 17042021La Communauté de Madrid proposera le 2 mai dans les arènes de Las Ventas, un festival taurin caritatif qui marquera le retour de cette activité dans la région après l’arrêt consécutif à la pandémie.

La Gazette officielle de la Communauté de Madrid (BOCM) publie aujourd’hui l’amendement du Ministère de la Santé de l’Ordre 668/2020 du 19 juin, qui permettra d’organiser ce spectacle, qui aura pour but de lever des fonds visant à soulager la situation économique des groupes du secteur de la tauromachie les plus touchés par la COVID-19.

C’est pourquoi la Communauté de Madrid, en collaboration avec la "Fundación Toro de Lidia" et "Plaza 1", travaille à une affiche avec d’importantes figuras de la tauromachie et des ganaderías exceptionnelles, qui ont voulu contribuer à cette initiative de manière désintéressée et altruiste. Plus précisément, lors de la tarde du 2 mai, les diestros Enrique Ponce, Julián López "El Juli", José María Manzanares, Miguel Angel Perera, Paco Ureña et le rejoneador Diego Ventura effectueront le paseo dans la Monumental. L’affiche sera complétée par le novillero Guillermo García, élève de l’École de Tauromachie José Cubero "Yiyo". Quant au bétail, il sera de premier choix avec des toros de "El Capea", Juan Pedro Domecq, "Garcigrande", Victoriano del Rio, "Fuente Ymbro", "Jandilla" et "El Parralejo". De même, il est prévu de permettre à une rangée 0 de recevoir des contributions financières de toute personne intéressée qui n’assiste pas à l’événement en personne.

CAPACITÉ AUTORISEE ET MESURES SANITAIRES

La réalisation de ce festival de tauromachie à Las Ventas, la capacité autorisée et les mesures de santé sont régis par la modification de l’Ordre du Ministère de la Santé, qui comprend que ce spectacle et tout autre lié à l’activité de corrida aura une capacité maximale de 6.000 personnes, qui occuperont un siège pré-attribué et devront rester assis durant toute la durée du spectacle.

Tel qu’énoncé dans le règlement, la capacité maximale autorisée dans les arènes est de 40 %, avec un maximum de 6 000 spectateurs, et l’utilisation d’un masque doit être garantie. En outre, il doit y avoir au moins une place de vide entre les groupes de personnes qui achètent des billets ensemble (un maximum de six).

En outre, les événements devraient avoir un plan d’action spécifique avec les mesures d’hygiène et de prévention jugées nécessaires pour assurer l'organisation de l’activité dans les conditions sanitaires exigées par la réglementation actuelle.

De même, la circulation des personnes dcans les arènes doit être organisée de manière à respecter la distance de sécurité interpersonnelle. De cette façon, l’ouverture des portes se fera en suffisamment de temps pour permettre un accès échelonné et la sortie du public se fera par zones et de manière ordonnée.

La consommation de boissons et de repas ne peut être faite que dans la zone spécifiquement assignée à cette fin et la vente itinérante dans les arènes ne sera pas autorisée. Il sera impossible de fumer dans les espaces extérieurs où les distances de sécurité d’au moins deux mètres ne peuvent être garanties avec d’autres personnes. D’autre part, les matériels fournis aux utilisateurs pendant le développement de l’activité, tels que les tampons, ne peuvent être utilisés que s’ils sont désinfectés avant et après chaque utilisation.

Quoi qu’il en soit, les promoteurs et organisateurs, publics ou privés, de spectacles dans lesquels des animaux qui nécessitent une autorisation expresse de la Communauté de Madrid sont utilisés conformément aux dispositions de l’article 19 a) de la loi 17/1997 du 4 juillet, des spectacles et des activités récréatives, y compris les spectacles de tauromachie, doivent demander à la Direction générale de la santé publique d’évaluer le risque de chaque événement.


(communiqué)