• 1

Un ganadero en grève de la faim...

Photo : DR
Photo : DR
...Et c'est en Arles que ça se passe... Depuis cinq heures ce samedi matin, Patrick Laugier a mis à exécution le projet qu'il fomente depuis des mois afin d'attirer l'attention des pouvoirs publics sur une situation inextricable qui est en train de le mener directement à la faillite selon ses dires.
 
Depuis que des parcelles dont il est fermier ont été classées par une association de préservation de l'environnement sans qu'il en ait eu connaissance, l'éleveur Arlésien se trouve dans l'impossibilité d'exploiter comme il le voudrait ses terres et donc de donner à manger sa production à ses toros. Ce qui entraîne des frais considérables en matière d'alimentation. Un comble alors que l'on estime que les éleveurs de toros de combat sont certainement de ceux qui gèrent au mieux les terres et contribuent ce faisant, au maintien de la biodiversité. 
 
Avec le sentiment d'être broyé par les lourdeurs de l'administration, une première mission de conciliation confiée au sous-préfet d'Arles ayant échoué, le ganadero de Piedras Rojas n'a trouvé que ce moyen pour alerter Mrs les Maire d'Arles et Président de Région, sur la gravité de cette situation qui semble s'enliser au fil des mois.
 
Cette première journée de grève de la faim a vu un public nombreux et bienveillant se manifester aux côtés de Patrick Laugier et signer la pétition mise à disposition place de la République. En espérant que les principaux intéressés trouvent rapidement une solution satisfaisante à tous égards à ce conflit...
 
Fuerza Patrick !
 
Laurent Deloye "ElTico"