Jacques Monnier nous a quitté...

  • Imprimer

Photo : ElTico
Photo : ElTico
C'est avec une infinie tristesse que nous avons appris, en début d'après-midi de ce sombre mardi, le décés du Picador Français Jacques Monnier. Jacques luttait depuis quelques mois contre une leucémie.
Joint par téléphone à plusieurs reprises, il m'avait assuré de sa volonté intacte de vaincre cette terrible maladie. Le téléphone s'est tu... Jacques s'est éteint. 
Grand professionnel, il avait officié aux côtés de la majorité des matadors français, et notamment pendant une grande partie de sa carrière, aux ordres de Juan Bautista.
A titre personnel, pour l'avoir cotoyé lors de plusieurs éditions de "CorridaFrance", je garderai le souvenir d'un homme discret mais rayonnant et surtout lorsqu'il parlait de sa passion. Il répondait toujours présent lorsqu'on avait besoin de lui. Et s'effaçait au moment des honneurs... 
A la fin de l'été dernier, après la Feria des Vendanges, je l'avais appelé pour lui indiquer que je n'aurai pas besoin de ses services pour "CorridaFrance 2013", le spectacle prévu étant une novillada sans picador. Mais qu'il était le bienvenu s'il voulait se joindre à notre fête. Il m'avait répondu qu'il était touché de mon appel car "habitué à être sollicité au dernier moment quand on avait besoin de lui, il était agréablement surpris que l'on s'excuse de ne pas avoir recours à ses services..." Et m'avait assuré de sa présence le 23 novembre... La fête n'a pas eu lieu. Je n'ai jamais revu Jacques...
 
A sa famille, à ses amis et proches, je tiens à présenter mes condoléances émues.
 
Laurent Deloye ElTico