• 1

Arles (18/04/2014 - tarde) : Joselito Adame perd la puerta grande aux aciers...

Photo : ElTico
Photo : ElTico

 Cette première corrida de la Feria de Pâques 2014 aurait du s'achever sur une sortie en triomphe... Celle de Joselito Adame qui a malheureusement perdu épée en main, le fuit de son extraordinaire faena au deuxième de l'envoi.

Le seul bon toro d'un lot de Jose Luis Pereda (1er ; 3ème et 6ème) et La Dehesilla (2ème ; 4ème et 5ème) globalement décevant. Au lieu de cela, le mexicain repart avec une oreille arrachée au cinquième en poche. Et Juan Leal bredouille, lui qui, victime des mêmes maux, aurait pu obtenir un appendice du troisième.
 
Juan Jose Padilla a vu son premier s'éteindre après quelques muletazos. Même punition avec le quatrième, lui aussi en panne de moral dès l'entame de la faena. 
 
Joselito Adame a été le grand bonhomme de la tarde. Impressionnant de domination et de maîtrise avec le bon deuxième de l'envoi, il dut hélas s'y reprendre à cinq fois pour le rouler dans le sable, perdant ainsi les deux oreilles qui lui étaient sans nul doute acquises. Le cinquième n'était pas du même bois, possédant la transmission d'une armoire comtoise. Mais l'Aztèque lui arracha littéralement l'oreille, inventant une faena à ce toro insipide avant d'aller chercher l'émotion entre ses cornes et de le coucher, cette fois, d'une grande entière longuette d'effet.
 
Juan Leal aurait sûrement préféré un meilleur sort pour sa présentation de matador dans les arènes de sa ville. Ses deux adversaires se sont montrés à l'unisson du lot, ne lui permettant que de faire preuve du courage et de l'agante qu'on lui connaît. Accroché à deux reprises par le troisième du jour, une première fois violemment lors de la première véronique à la cape et la deuxième sur la cambiada d'ouverture de faena, il s'en sortit miraculeusement indemne mais aura certainement quelques bleus et quelques courbatures à son réveil. Son gros effort face à ce toro aurait du lui permettre de couper une oreille, mais une mort en trois temps vit s'envoler le trophée. L'ultime, mansote, ne présentait aucune option. Juan Leal en vint à bout difficilement.
 
 
Arles - vendredi 18 avril 2014 - tarde
Deuxième spectacle de la Feria de Pâques 2014
Demi-arène par un temps dégagé avec quelques passages nuageux.
Toros de Jose Luis Pereda (1er ; 3ème et 6ème) et La Dehesilla (2ème ; 4ème et 5ème), décevants dans l'ensemble à l'exception du 2ème.
15 rencontres avec les groupes équestres armés par Alain Bonijol
 
Juan Jose Padilla : saluts ; silence
Joselito Adame : vuelta ; oreille
Juan Leal : vuelta ; silence après deux avis
 
Nota : Une minute de silence a été observée lors du paseo, en mémoire des personnalités du monde des toros récemment décédées et en particulier du picador Jacques Monnier.
 
 
Laurent Deloye ElTico