• 1

Mugron (21/04/2014) : Triomphe de Louis Husson, sorti à hombros le jour de son début en piquée...

Photo : Roland Costedoat
Photo : Roland Costedoat

 Plusieurs prix seront remis en piste avant le début des réjouissances, le prix "monosabio" du meilleur critique taurin du sud ouest, et celui de la meilleure nouvelle Mugronnaise. C'est monsieur Dufour, d'Amou, qui remportera ce dernier.

 
Les festivités sont lancées... Assise au plus près de la rambarde des tribunes "officielles" des arènes de Condrette, je fus déplacée par les hommes politiques régionaux ... C'est donc du haut des gradins que j'officierai, non sans problèmes récurants d'angle mort... Ceux qui connaissent la placita sauront de quoi je parle. Bref.
 
On se sera fait plaisir aux yeux lors de ce paseo... C'est un défilé qu'on oublie bien vite car nous retenons généralement l'action principale qu'est la tauromachie, évidement. Mais quand il est beau, de suite il y a comme une importance, une envie de bien faire, la tauromachie commence par là. Le respect des codes, le professionnalisme d'un ensemble. Deux alguaciles cavaliers, élégants, présentation impeccable et chevaux dressés. L'un en haute école, l'autre en doma vaquera, bravo messieurs. Une cavalerie où les chemises rouges sang rutilent. Un train d'arrastre avec, des mules aux meneurs, une certaine idée de la perfection.
 
Le premier novillo sort en piste, rond tirant à grassouillet, plein d'énergie. La lidia commence sous les gradins, d'où je me trouve je ne vous raconterais pas l'invisible. Une pique, beau tercio de banderilles, d'après les applaudissements un banderillero salue. Je ne le verrai pas non plus. Novillo compliqué, très compliqué, réfléchi, se freine. Garrido s'en sort avec tout les honneurs, grâce à son métier...Epée entière , puis descabellos. Salut
 
Second novillo, Capote de Gines Marin, toujours pas dans mon champ de vision. Une pique, même comportement que le premier, charge courte, manque de moteur, ça cherche le piéton plus que le combat... La défense n'est pas l'attaque... Gines Marin quelques peu désabusé. Vilaine épée. Silence.
 
Louis Husson sort des tablas, je le vois et j'apprécie ses capotazos. Une pique. Les olés fusent quand Louis entame sa faena à la muleta, tout le monde attend beaucoup de lui. Nous fûmes récompensés et Louis aussi. Il torée intelligemment, même si le novillo paraît moins compliqué, il le fut quand même. Louis en tire tout le miel et s'engage totalement à la mise à mort, une épée fulgurante. Une oreille pour une faena ultra méritoire, bravo Louis ! Même si le président de la course ne t'offrit jamais la musique, tu as tout eu d'un grand.
 
Le 4ème, toujours aussi lourd que ses copains, avertit déjà du piton droit dans le capote de Garrido. Fuyard, suelto. Une pique puis une seconde inopinée. Garrido, toujours poderoso, le novillo humilie, semble plus franc... mais raccourcit sa charge, se freine. Une épée, un avis, puis descabello je pense, je n 'ai pas vu, saleté d'angle mort...
 
 
Gines Marin voit son  2ème opposant rentrer en piste avec une furieuse envie d'en sortir. Compliqué à fixer, surtout pour faire rentrer le picador en piste quand la querencia est à côté de la porte des arènes. C'est long pour tout. Long. Long . Long. Faaaaaade. 2 vilaines épées, 2 avis.
 
 
Et notre local de l'étape ne coupe pas au "soso" dernier. Bonne paire de banderilles de Cañada. Louis tente un peu toutes les combinaisons possibles pour obtenir un déblocage de son opposant. Très peu d'options mais une faena méritoire. Encore une épée extraordinaire ! Quelle engagement une nouvelle fois... Une oreille
 
Bravo à Louis Husson, qui sort à Hombros pour ses débuts en piquée je le rappelle... Et surtout bonne continuation !!! Enhorabuena torero ! Il remportera logiquement le trophée du jour.
 
 
Novillada des Pâques taurines de Mugron , sous le soleil.
 
17H aux arènes de Condrette
6 novillos de Luis Algarra pour ,
Jose Garrido    : Salut / 1 avis Salut
Gines Marin      : Silence  / 2 avis Silence
Louis Husson (qui faisait sa présentation en novillada piquée ) : 1 oreille  / 1 oreille
3/4 d'entrées
cavalerie Philippe Heyral , 8 piques
 
 
Nathalie