• 1

Arles (25/05/2014 - matin) : Deuxième demi finale des "Princes de l'arène"...

 

Photo : Julie Bérard
Photo : Julie Bérard
Ce dimanche 25 mai à 11h sous un temps clément se déroulait la deuxième demi-finale du bolsin " Les Princes de l'Arène".
 
Les erales provenaient de la ganaderia Taurelle (origine Marquis de Domecq). Tous très bien présentés dans l'ensemble, donnant du jeu en général excepté le quatrième, faible.
 
Adrian Henche (Ecole taurine de Guadalajala, Vert et or) reçut son novillo carbonero par de jolies veroniques. Dès le début du troisième tercio son toro prit querencia aux planches. 
 
Cela n'a pas empêché le jeune novillero de servir des muletazos méritoires sur les deux pitons. Il montra au cours de sa faena une bonne technique et maîtrise. Il tua d'une épée entière, après une demi épée tendida et un pinchazo. 1 avis et applaudissement.
 
Emilio Silvera (Ecole Taurine de Séville, Marine et or) fut le torero le plus en vue de la matinée. Après avoir accueilli son opposant par des veroniques pieds joints, il ne passa pas à coté des bonnes dispositions montrées par son novillo sur la corne droite. A la muleta, cette noblesse permit à Emilio d'embarquer son adversaire dans de très belles séries de derechazos templés et relâchés. Il tenta quelques essais sur la corne gauche mais l'erale se montra beaucoup moins coopératif. Il estoqua par une entière engagée. 1 oreille.
 
Juan Martinez (Ecole Taurine d'Arles, Rouge et or) salua son novillo par une belle série de veroniques suivi d'une demi de bon goût. Après une bonne entame par doblones, il construisit sa faena par plusieurs séries de derechazos allurés. Il éprouva plus de difficultés à trouver le bon sitio sur le piton gauche. Il tua en plusieurs essais. 2 avis et applaudissements.
 
Cristian Gomez (Ecole Taurine de Valencia, Lilas et noir) montra son envie en reçevant son adversaire à porta gayola. Au cours de la lidia son novillo se révéla juste de force et court de charge. Muleta en main, Cristian donna une prestation sans grand relief, se montrant brouillon et emprunté. Il conclut par un coup de descabello après une demi épée et trois pinchazos. 1 avis et silence.
 
El Azabache (Ecole Taurine d'Arles, Vert et or) a livré un trasteo sérieux et appliqué sur les deux cotés de son noble novillo. Il donna des naturelles profondes, les meilleures de cette novillada et clôtura son travail de muleta par manoletinas. L'Arlésien tua d'une entière légèrement tendida. 1oreille.
 
A l'issue de cette deuxième demi-finale, les qualifiés sont : Adrian Henche, Emilio Silvera et "El Azabache".
 
Alexandre Guglielmet