Alès-en-Cévennes (01/06/2014 - tarde) : l'unique oreille pour Salvador Vega...

  • Imprimer

Photo : ElTico
Photo : ElTico

 La corrida concours est un exercice périlleux et rares sont les éditions qui restent dans les annales... La Feria d'Alès 2014 s'est terminée sur un de ces concours décevants, le bétail, superbement présenté, n'ayant pas répondu aux attentes des aficionados.

Spectaculaires la plupart au cheval, les toros se sont éteints plus ou moins rapidement lors des faenas de muleta. Le seul ayant à peu près tenu la distance fut le Juan Manuel Criado sorti en cinquième position, duquel Salvador Vega, très intelligent dans sa lidia, obtint une oreille.
Et comme çà fait du bien de n'avoir à parler que de toros, bravo aux organisateurs et à la Mairie d'Alès d'avoir su garder le cap malgré la pression et les vents contraires. Et bravo aux aficionados pour leur patience, leur calme et leur bonne humeur...
 
Laurent Deloye ElTico
 
 
 
La chronique d'Anthony Pagano :
 
1er toro: Ganaderia "Barcial". N°7. Pour: Rafaelillo.
Ce premier toro alla vers trois rencontres avec le picador, au cours desquelles il ne poussa pas mais s'élança  avec envie. Rafael se retrouva rapidement devant un toro court de charge et se défendant sur place, face auquel il n'eut d'autre choix que de la prendre l'épée pour loger 3/4 de lame contraire et d'utiliser le descabello. Silence.
 
 
2eme toro: Ganaderia "Puerto de San Lorenzo". N°124. Pour: Salvador Vega.
Fuyard des sa sortie du toril, le toro se révéla manso lors de deux piques mal données. Malgré une bonne technique et une bonne implication Salvador ne put intéresser le toro et le public. Il donna néanmoins des gestes isolés de bonne facture. Il termina la faena dans un terrain réduit et salua après une 1/2 lame tendida.
 
 
3eme toro: Ganaderia "Valdesfresno". N°72. Pour: Alberto Lamelas.
Ce troisième toro provoqua une spectaculaire chute du groupe équestre sur la deuxième rencontre et il poussa sur la troisième avec légère bravoure, piqué par le deuxième picador de la cuadrilla. Après avoir fait illusion en début de faena en répondant a des cites lointains, le toro se révéla ensuite manso con casta et de plus en plus éteint. Et malgré l'insistance et la technique d'Alberto, le toro se désintéressa totalement du combat. Silence après une mort en trois temps.
 
 
4eme toro: Ganaderia "Adolfo Martin". N°67. Pour: Rafaelillo.
Mal piqué sur trois rencontres, ce qui influa surement sur le comportement  du toro au troisième tiers. Court de charge et chargeant au pas, le Murciano se vit dans l'impossibilité de lier les muletazos et ne put construire de faena. Silence après une entière en place au deuxième envoi.
 
 
5eme toro: Ganaderia "Juan Manuel Criado". N°25. Pour: Salvador Vega.
Salvador dut composer avec un toro inexistant sous le fer. Lors de la faena, le toro, doté d'une bonne charge mais juste de forces, permit au Malagueño de servir une faena technique et allurée, principalement droitière. Le toro s'éteignant au fil des séries, Salvador s'adapta et termina encore une fois très proche du toro. Il coupa une oreille après une lame entière au deuxième essai.
 
 
6eme toro: Ganaderia "Camino de Santiago". N°83. Pour: Alberto Lamelas.
Mobile et puissant dans la cape, le toro ne s'illustra pas sous le fer. Après un brindis à Jean-Marie Bourret,  Alberto entama la faena à genoux et par séries droitières. Alberto fut consciencieux, dominateur et volontaire, s'adaptant rapidement à la charge brute du toro tout au long de la faena. Le toro manqua de transmission et par conséquent le combat aussi. Silence après entière en place et deux descabellos.
 
 
Fiche technique :
 
Six toros de six ganaderias différentes.  Tous très bien présentés et d'armures irréprochables mis à part le cinquième sorti du toril avec la corne droite abimée.
 
Dimanche 1er Juin. Après-midi.
Entrée : Quasi plein.
Temps : Beau et chaud.
Durée de la course : 2h30.
Rencontres avec la cavalerie d'Alain Bonijol :16.
 
A noter :
 
- A l'issue du paseo une minute de silence a été observée en hommage à Jacques Monnier.
- Salvador Vega et Alberto Lamelas se présentaient à Ales.
- Le prix du meilleur matador de l'après-midi fut remis à Salvador Vega.
- Le prix de la meilleure cuadrilla fut attribué à celle de Salvador Vega.
- Les prix de la meilleure ganaderia et du meilleur picador ne furent pas attribués.
 
 
Rafaelillo (Rouge et or) : Silence / Silence.
Salvador Vega (Coquille d'oeuf et or) :Saluts / 1 Oreille après 1 avis.
Alberto Lamelas (Turquoise et or) :Silence après 1 avis / Silence après 1 avis.
 
 
Anthony Pagano