• 1

Alès-en-Cévennes (01/06/2014) : Fernando Flores indulte un grand becerro de Philippe Cuillé...

Photo : ElTico
Photo : ElTico

C'est une belle entrée pour la catégorie du spectacle proposé, qu'enregistraient les arènes du Temperas pour cette matinale de la dernière journée de la Feria de l'Ascension 2014.
Le public ne sera d'ailleurs pas reparti déçu et ce en raison de la qualité du bétail amené par Philippe Cuillé. Et notamment de ce deuxième exemplaire, porteur du n°74 et baptisé "Badon", qui s'est pratiquement indulté seul tant son novillero, le jeune Fernando Flores, a paru seulement en mesure de juguler les charges à répétition de son infatigable adversaire. Galvanisé par cet improbable succès, le pensionnaire de l'ET de Badajoz se montrera plus convainquant avec le dernier de l'envoi, auquel il coupera deux nouvelles oreilles. El Gallo, de l'ET de Valencia, obtiendra un trophée du premier sorti en piste, puis séchera un peu face à l'encasté troisième. 
 
Malgré l'important dispositif de sécurité toujours en place qui nous rappelle aux dures réalités de notre époque, que c'est bon d'aller aux arènes sans apercevoir un seul antitout à l'horizon...
 
Laurent Deloye ElTico
 
 
La chronique d'Anthony Pagano :
 
Aitor Dario (Valencia) s'illustra en premier au capote et brinda son trasteo au public. Le novillo accusa un manque de forces mais fut toutefois noble en humiliant dans le leurre. Le Valencian sut exploiter cette bonne charge sur la corne droite en montrant une bonne technique alliant sens du placement et mise en valeur de son adversaire. La faena fut bien adaptée au becerro qu' il tua d'une entière en place au premier envoi. Une oreille. Avec le troisième à la charge brutale, El Gallo ne réussit à prendre le dessus et ne put offrir que des gestes isolés. Silence après une mort en trois temps.
 
Fernando Flores (Badajoz) eut affaire a l'excellent deuxième becerro de la matinée portant le nom de "Badon". Le torero débuta la faena par cambios et statuaire au centre, l'animal se montra d'emblée bourré de qualités. Franc, à la charge douce et de grande noblesse, le becerro répétait inlassablement dans la muleta. Le novillero commit des erreurs techniques allant jusqu'à la voltereta mais le becerro pardonna tout. A la demande d'une partie du public et de l'éleveur ce becerro fut indulté et le novillero obtint les trophées maximum symboliques. Le jeune Fernando brinda sa deuxième faena à Didier Cabanis et montra une bonne technique face au becerro à la charge courte et désordonnée. Il ne baissa pas les bras et se montra très impliqué au combat, donnant le meilleur de lui-même. Il coupa deux oreilles après une épée entière au deuxième essai.
 
 
Fiche technique :
Quatre novillos de la ganaderia "Phillipe Cuillé".
 
Dimanche 1er Juin 2014. Matin.
Entrée :1/2 arène.
Temps : Beau et chaud avec léger vent.
Durée de la course :1h30
 
A noter :
 
- Le deuxième exemplaire, nommé "Badon" et portant le numéro 72 fut gracié.
- Fernando Flores est sorti en triomphe des arènes du temperas.
 
Aitor Dario "El Gallo" (Rouge et or) : 1 Oreille / Silence.
Fernando Flores (Blanc cassé et or) :2 Oreilles et la queue symboliques/ 2 Oreilles.