Istres (13/06/2014) : Juan Bautista a hombros...

  • Imprimer

Photo : ElTico
Photo : ElTico

Première sortie a hombros pour cette feria d'Istres 2014, avec le triomphe de Juan Bautista qui est désormais un peu comme dans son jardin dans les arènes du Palio.

Triomphateur maximum l'an passé après son mémorable solo, l'arlésien n'a pas laissé passer l'occasion de couper les deux oreilles de son premier adversaire, un toro de bon son sorti en troisième position d'un lot manquant en général de force et de transmission. Mission accomplie pour le français qui ne rééditera toutefois pas la même performance face à l'exemplaire de clôture, un toro peu clair et sans option de succès. Avant lui, Enrique Ponce avait enchanté le conclave, surtout lors d'une deuxième prestation magnifiquement mise en valeur par l'Orchestre des Arènes Chicuelo II, perdant l'opportunité d'accompagner Juan Bautista sur les épaules pour cause d'épées récalcitrantes. Le Morante tour fait étape à Istres. Et pour la première de ses deux apparitions dans les arènes du Palio, le sévillan n'a pu que distiller à petites gouttes l'elixir de son Art en raison du peu de transmission de ses deux toros. Le Maestro de la Puebla aura une revanche à prendre dimanche...
 
Laurent Deloye ElTico
 
 
 
La chronique d'Anthony Pagano :
 
Enrique Ponce dut composer avec un premier adversaire juste de forces qu'il accueillit par de belles véroniques. Le toro fut rapidement éteint mais le Valencian montra temple, lenteur et douceur dans des séries ambidextres. Enrique Ponce réussit à faire oublier les défauts du toro et servit de très bons détails. Il perdit un trophée à cause d'un mauvais maniement de l'estoc. Le second adversaire de Ponce arriva au premier tiers fade et faible. Grace à une très bonne technique, le maestro arriva petit à petit à donner de l'émotion et masquer les défauts du toro. La faena alla a mas, portée par l'interprétation de "Deguello" par l'orchestre Chicuelo II. Le matador s'accorda parfaitement à son toro et donna des gestes sublimes. Il termina la faena par poncinas et tua d'une entière au deuxième essai. Une oreille.
 
Morante de la Puebla salua le second par de belles véroniques, et son toro montra une légère bravoure lors de la pique. Lors de la faena, le toro fut faible et tomba à plusieurs reprises. Le Sévillan ne put donner que de bons détails sans jamais pouvoir construire de faena. Il salua après une entière en place. Le cinquième noble mais exigeant laissa rapidement Morante sans options de succès. Il montra une nouvelle fois de bons détails maison à droite et salua après deux pinchazos et une entière en place.
 
Juan Bautista s'illustra en premier lieu au capote et amena le toro vers une rencontre prise avec force et légère bravoure. Il brinda au public  et entama de belle manière à droite. L'Arlésien se montra rapidement a gusto avec le toro. Il étala technique, relâchement et douceur dans une belle faena. Le toro fut noble et répéta dans la muleta sur la corne droite, l'autre piton étant plus compliqué.  Jean-Baptiste paracheva son œuvre par de belles naturelles pieds joints. Il coupa deux oreilles après une entière en place.  Avec le dernier de l'après midi qu'il accueillit par doblones à la cape, le Français fut au dessus du toro lors de la faena. Sans transmission et juste de forces, et malgré l'effort de Juan, le toro ne lui permit pas de réitérer le succès connu au premier. Il salua après une entière en place. 
 
 Anthony Pagano
 
 
 
Fiche technique :
 
Quatre toros de la ganaderia "El Tajo" et deux de "La Reina" (2ème et 4ème). Lot homogène et globalement juste de forces. Meilleur le troisième. 
 
Vendredi 13 Juin 2014. 18h30.
Entrée : Plein.
Temps : Chaud avec vent.
Durée de la course : 2h20.
Rencontres avec la cavalerie d'Alain Bonijol: 6.
Poids des toros : 500, 510, 515, 500, 485 et 520 kgs.
 
 
A noter :
 
- Le paséo à été retardé de 10 minutes car affluence de dernière minute.
- Enrique Ponce se présentait à Istres.
- A l'issue du paséo le Maire d'Istres et Bernard Marsella on remis à Enrique Ponce un souvenir.
- Juan Bautista est sorti en triomphe après la corrida.
 
 
 
Enrique Ponce (Vermillon et or) : Silence / 1 Oreille.
Morante de la Puebla (Gris perlé et blanc) :Saluts / Saluts après 1 avis.
Juan Bautista (Bleu canard et or) : 2 Oreilles / Saluts.