Vauvert (06/07/2014) : une intéressante corrida mixte d'anniversaire...

  • Imprimer

Photo : Anthony Pagano
Photo : Anthony Pagano
En ce dimanche, journée Anniversaire de la feria Vauverdoise, la société Tracorarte gestionnaire de la plaza proposait une corrida mixte. A l'affiche un toro d' Hubert Yonnet ainsi qu'un toro de Virgen Maria dévolus à Marc Serrano, préparant pour l'occasion sa confirmation d'alternative dans les arènes de Las Ventas de Madrid, prévue pour le mois d'août.

Côté novillada les ganaderias de Philippe Cuillé et Virgen Maria étaient à l'honneur en présentant chacune trois exemplaires de leurs fers, affrontés respectivement par Antonio Linares (qui remplaçait Guillermo Valencia blessé lors d'un accident de la circulation) Manolo Venegas, et Louis Husson.

Marc Serrano (Blanc et Or) ouvrait le bal face à un imposant toro burraco d'Hubert Yonnet qui prit deux piques, dont la première en s'employant. Il le brinda à Didier Cabanis et El Boni. L'astado se révéla maniable à la muleta, ce dont Marc tira profit afin de réaliser une faena méritoire, avec de bons moments notamment sur la corne droite. Après une entière suivie d'un coup de verdugo, la présidence lui accorda un pavillon. Son second toro, appartenant à Virgen Maria se montra sans fond et soso. Il le dédia à Jean Marie Raymond. Face à cet exemplaire, il réalisa une faena propre mais qui décolla jamais, la faute à un adversaire sans classe. Vuelta après une mort en deux temps.

Antonio Linares (Bleu Ciel et Or) resta en dessous de son novillo marqué du fer de Philippe Cuillé. Dans un style baroque, montera sur la tête il donna une faena sans grande envergure, cherchant à toréer le public plus que son opposant. Silence après une mort laborieuse. Devant son second astado de Virgen Maria qu'il torea sous un déluge, il produisit une faena saccadée qu'il conclut par bernardinas. Le novillero se fit violemment accrocher lors d'une entrée à matar sans muleta. 1 avis et division d' opinions.

Manolo Vanegas (Rouge et Or) banderilla avec brio son premier adversaire de Virgen Maria. Après un brindis à l'assistance, son novillo prit querencia au toril sans jamais en sortir. Faisant preuve de vaillance, il arracha à son astado de courageux muletazos. Il coupa une oreille récompensant son envie après une mort à deux envois. Le Vénuzelien salua son Cuillé par deux largas et accomplit, de nouveau, un tercio de banderilles de haute volée. Commençant sa faena les deux genoux à terre au centre du ruedo, il sut mettre à profit les grandes qualités de noblesse et de transmission de son bicho, réalisant un trasteo complet, empreint de temple et d'alegria. Malheureusement, un échec aux aciers le priva de récompense. 1 avis et Vuelta. Ce novillo, le numéro 32, fut primé d'une vuelta al ruedo.

Louis Husson (Rouge et Or), face à son premier novillo de Cuillé, noble et chargeant avec alegria, offrit une faena sérieuse, avec de bonnes séquences templées sur la corne droite, la corne gauche se révélant moins collaboratrice. Après une série de manoletinas engagées, il logea une demi épée suffisante pour faire tomber son opposant. 1 oreille. Il accueillit son dernier adversaire de Virgen Maria par véroniques, suivies de chicuelinas de bon goût. Le novillo se révéla maniable en début de troisième tercio avant de se réserver par la suite. Le landais donna une faena irrégulière qui traina en longueur, avec tout de même quelques jolis passages. Silence.

 

Arènes Jean Brunel Vauvert (30)

1/2 entrée

Temps variable

 

Marc Serrano : 1 oreille / Vuelta

Antonio Linares : Silence / 1 avis et division d' opinions

Manolo Vanegas : 1 oreille /  1 avis et vuelta

Louis Husson : 1 oreille / Silence

 

Le club taurin El Campo a remis en piste le prix du meilleur picador à Patelito de la cuadrilla d' Antonio Linares.

 

Alexandre Guglielmet

 

Voir le reportage photographique : Anthony Pagano