• 1

Carcassonne (31/08/2014 - matinale) : Guillermo Valencia a hombros...

Photo : ElTico
Photo : ElTico
 Le novillero Colombien Guillermo Valencia est sorti a hombros des arènes de Carcassonne à l'issue de la première novillada de la Feria 2014, après avoir coupé une oreille de chacun de ses adversaires de Rocio de la Camara.

Les toros andalous ont soufflé le chaud et le froid, les deux premiers s'avérant impropre à toute consommation, se laissant toréer sans grande race les autres en règle générale. Meilleur le 3ème, intéressant exemplaire qui a fait preuve de belle transmission dans la muleta de Valencia.
 
Jesus Fernandez a touché un premier novillo avisé, impossible à droite auquel il réussit à voler quelques passes sur le piton gauche avant une mort en cinq temps. Le quatrième, économisé sous le fer lors d'une unique rencontre, se révèlera noble et plutôt maniable en début de faena avant de baisser de ton par la suite. Entre temps, le novillero Catalan lui avait servi quelques séries joliment relâchées avant un final par manoletinas engagées et une mort en deux envois. 
 
Roberto Blanco vit son premier opposant prendre querencia près du toril dès son entrée en piste. Difficile à mettre en suerte, il prit néanmoins quatre piques dont une en mettant les reins lors de la deuxième rencontre. Aucune option lors de la faena de muleta, le toro arrêté se défendant sur place. Le torero de Valladolid le coucha de trois quart de lame tendida. Le cinquième prit deux piques sans classe et sans s'employer. A la muleta, il se laissa toréer sans transmettre, Roberto Blanco faisant son maximum jusqu'à un final par naturelles de face engagées et de très bonne facture, sans effet sur un public qui resta froid sous le soleil de midi... 
 
Guillermo Valencia toucha le meilleur exemplaire de la course, sorti en troisième position, qui déclencha à l'arrastre une petite pétition de vuelta. Le jeune protégé de Didier Cabanis et Philippe Cuillé donna les premières séries liées de la matinée face à ce novillo noble, mobile, lors d'une faena dominatrice majoritairement droitière. Une entière en avant couchait le bicho sin puntilla et déclenchait une pétition d'oreille majoritaire, avalisée par la Présidence. Valencia gagnait sa sortie par la grande porte au terme d'une nouvelle actuation engagée et volontaire face au novillo qui fermait la course, un exemplaire maniable mais sans transmission. Une nouvelle entière tendida cette fois, clôturait les débats.
 
 
Carcassonne - 31 août 2014
1ère de Feria
Temps beau et chaud, avec vent soufflant par rafales
1/3 d'arène
Durée de la course : 2 heures 10
 
Novillos de Rocio de la Camara, sérieux de présentation et d'armures, hétérogènes de comportement.
Nombre de piques : 12 (cavalerie Philippe Heyral)
 
Jesus Fernandez : silence et vuelta après avis
Roberto Blanco : silence et silence
Guillermo Valencia : oreille et oreille
 
Laurent Deloye ElTico