• 1

Bellegarde (31/08/2014): Joaquin remporte le 21eme trophée Nimeño II...

 

Photo : Anthony Pagano
Photo : Anthony Pagano
Aujourd'hui s'est tenu dans les arènes de Bellegarde le 21eme trophée Nimeño II. Les becerros de Bruno Blohorn ont permis une tarde intéressante dans l'ensemble, sous un beau soleil. Et meme si l'octroi ou non des trophées par la présidence est discutable, le triomphe de Joaquin, lui, est incontestable.

 
El Chispa (Ecole taurine de Béziers) eut du mal à convaincre face à ses deux opposants. Il toréa bien ses deux adversaires à la cape mais eut du mal à continuer sur sa lancée muleta en mains. En effet, il se fit bousculer et désarmer à plusieurs reprises par l'exigeant et encasté premier. Cependant, il ponctua la faena de beaux gestes et montra  envie et enthousiasme. Il échoua avec l'épée. Silence. Il s'appliqua davantage avec le quatrième et donna de bonnes séries droitières. Il ne réussit pas a dominer complètement son adversaire mais se montra courageux et volontaire, deux vertus essentielles a cet échelon. 
 
Jaweb Garaoui "El Azabache" (Ecole taurine d'Arles) accueillit de belle manière à la cape le second de la tarde et brinda au public. Il se fit souvent désarmer en première partie de combat et ne réussit à s'accorder avec le bicho qu'en milieu de faena ; il donna de bonnes séries à ce bon novillo, mobile et noble. Silence après une mise à mort compliquée. Il débuta son second combat au centre du ruedo  et  s'adapta rapidement au novillo. Il put construire une faena intelligente et adaptée, mettant le becerro en valeur. Il donna de bonnes séries sur les deux cornes et termina le trasteo par redondos contre les planches. Il tua d'une entière en place après pinchazo. Jaweb méritait une oreille mais la présidence ne la lui accorda pas car la pétition ne fut pas majoritaire.  
 
Joaquin (Centre Français de Tauromachie) débuta son premier combat par statuaires au centre du ruedo. Il s'adapta rapidement au novillo et donna d'entrée de belles séries sur la corne droite. Joaquin s'appliqua a mettre le bicho en valeur en faisant ressortir les qualités de noblesse, de mobilité et de classe dans la charge. Joaquin étala variété et classe dans sa tauromachie et fut récompensé d'une oreille après une entière en place. Il salua de belle manière le sixième a la cape. Il brinda au public et débuta assis sur l'estribo, conduisant le becerro au centre par derechazos. Le novillo, noble et franc de charge, permit une nouvelle fois à Joaquin de s'illustrer. La fin de faena fut plus décousue. Une oreille après entière en place.
 
 
Fiche technique :
 
Six novillos de la ganaderia "Blohorn" bien présentés et armés. Tous furent nobles,  mobiles et intéressants. Meilleur le troisième primé d'un tour de piste posthume.
 
Dimanche 21 Aout 2014 .17h30.
Entrée : 1/3 d'arènes.
Temps : Beau et chaud avec léger vent.
Durée de la course : 2h15.
 
A noter :
 
- A l'issue du paseo une minute de silence à été observée à la mémoire d'Hubert Yonnet.
 
- Le troisième exemplaire fut honoré d'une vuelta al-ruedo posthume.
 
- Joaquin à été déclaré vainqueur du 21eme trophée Nimeño II et reçut un capote remis par l'Union des Clubs Taurins Paul Ricard, représenté aujourd'hui par Paul Hermé.
 
 
El Chispa (Bleu et or): Silence après 2 avis / Ovation.
El Azabache (Vert pistache et or): Silence après 2 avis / Saluts après 1 avis.
Joaquin (Champagne et or): 1 Oreille après 1 avis / 1 Oreille après 1 avis.
 
Anthony Pagano