• 1

Béziers (19/10/2014) : Fiesta Campera de clôture des Journées Taurines 2014 - Juan Bautista coupe la queue d'un Margé de vuelta...

Photo : ElTico
Photo : ElTico
Les Journées Taurines de Béziers, édition 2014, se sont terminées comme de coûtume par une Fiesta Campera dans les arènes du Plateau de Valras, qui réunissait un beau plateau face à un lot de toros provenant des ganaderias André Castella et Robert Margé. 

 
Ce sont les novilleros sans picador qui ont ouvert le bal avec Joao Machado, opposé à un novillo plutôt fort qui sera piqué à deux reprises avant d'arriver maniable mais sans classe et sans humilier dans la muleta du jeune biterrois. Les meilleurs moments sur le piton gauche avant entière en avant. Saluts après avis.
 
Carlos Olsina coupera une oreille de l'intéressant deuxième, l'élève de l'Ecole Taurine de Béziers-Méditerranée se montrant varié et connectant parfaitement avec le public avant entière insuffisante et descabello. Oreille après avis.
 
Le jeune Navarrais El Luri restera bien vert face au compliqué troisième Castella. Mis en difficulté dès les premiers lances de capote, il se reprendra en toute fin de faena sur une série droitière par le haut, avant atravesada et demi-épée basse. Saluts.
 
Juan Bautista est décidément très à son aise dans ces arènes. L'arlésien corrigea avec grande maestria la pointe de violence affichée en début d'exercice par son adversaire de Robert Margé, pour au final entendre une légère pétition d'indulto non suivie et couper tous les trophées de cet excellent adversaire, un toro débordant de race et de classe qui humiliait avec envie dans les leurres.  Un recibir au centre du ruedo et la dépouille du Margé était primée d'une vuelta posthume. Deux oreilles et la queue - Vuelta au toro n°12, né en 2009.
 
Changement de ton avec le cinquième, un Margé violent, compliqué, avec lequel Manuel Escribano ne s'entendit jamais. Saluts après une mort en trois envois.
 
 
Cayetano Ortiz clôturait face à un exemplaire court de charge et sans émotion. Le matador biterrois avait à coeur de se montrer à son avantage après sa corrida de responsabilité du mois d'août durant laquelle il avait séduit son auditoire, coupant une oreille à chacun de ses opposants de Torrestrella et sortant a hombros de ses arènes. Il fit donc un bel effort et se vit récompenser d'une oreille après une mort en deux temps. Oreille.
 
Laurent Deloye ElTico