• 1

Avocats du Diable : Les mots démoniaques de l'automne...

Brindis Nimes
Brindis Nimes
Feria de Nîmes : Retour en images... Les Avocats du Diable rentrent dans l'automne le coeur rempli des moments partagés en Feria des Vendanges.
 
Retour en images sur les temps forts de la programmation de septembre, avec un focus sur le fameux “Brindis à la ville de Nîmes” prononcé par Francis Wolff le vendredi de feria dans la salle du conseil municipal de la mairie. 
Cette déclaration d’amour à la ville restera pour tous les présents un moment inoubliable, car en 42 minutes et sans aucune note, l'écrivain-philosophe nous a offert un discours d’une précision, d’une intensité et d’une émotion inestimables. 
Pour (ré)écouter ce formidable discours et voir les photos de l'évènement, merci de cliquer ici :
lesavocatsdudiable.tumblr.com <http://lesavocatsdudiable.tumblr.com/>
 
Le Brindis à la ville est organisé par les Avocats du Diable, avec le concours de la Ville de Nîmes, qui consacre sur son site (www.nimes.fr) une page entière à l'évènement que nous rééditerons évidemment en 2015 en feria des vendanges, en espérant renouer avec la magie (et le génie !) qui ont dominé cette grande première. Vous retrouverez également sur le site des Avocats du Diable toutes les photos prises par Béa de Nîmes au cours de cette feria, lors de la lecture/dédicace du samedi chez nos amis libraires Teissier et lors de la traditionnelle lecture du dimanche dans les jardins de l'Hôtel Imperator (“Monterazo” à Arnaud Agnel pour sa formidable mise en voix de “Madrid, Etats Zunis d'Amérique” de Philippe Aubert de Molay). 
 
Un honneur n’arrivant jamais seul, Le Brindis de Francis Wolff sert également de fil rouge au magazine "Signes du Toro" du mois d'octobre diffusé sur France 3 :
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/emissions/signes-du-toro
 
Fenêtre ouverte sur La Laune...
Marie-Aude Matignon, après une résidence de deux mois à La Laune, rejoindra Bruxelles d'ici quelques jours. 
C'est Jakuta Alikavazovic, actuellement pensionnaire de la très célèbre Villa Médicis, qui lui succèdera.
Jakuta est une romancière française, lauréate de la Fondation Jean-Luc Lagardère en 2007.
Son roman Corps volatils, publié aux éditions de l'Olivier en 2007, a remporté le prix Goncourt du premier roman. 
En 2010, son second roman Le Londres-Louxor bénéficie d'un accueil très enthousiaste de la part de la presse et se retrouve dans la sélection du Prix du Livre Inter . 
En 2012, elle publie La Blonde et le Bunker, qui remporte la mention spéciale du jury du prix Wepler.
Elle est également l'auteur de trois livres pour enfants publiés à L'École des loisirs, et a traduit plusieurs ouvrages de l'anglais dont L'enchanteur Nabokov Le bonheur de Lila Azam Zanganeh et Au départ d'Atocha de Ben Lerner .
Jakuta aura comme co-résident notre double lauréat du Prix Hemingway, Jean-Paul Didierlaurent. Un “retour aux sources” pour l’auteur du Liseur du 6h27 qui sera gardois quelques semaines, le temps pour lui d’achever l'écriture de plusieurs nouvelles ...
 
Côté animations... 
Patricia Fiori, auteure marseillaise qui est venue plusieurs fois en résidence à La Laune, interviendra prochainement au sein du Lycée Philippe Lamour pour des “Attentats Verbaux” dans les classes, qui précéderont plusieurs ateliers d'écriture avec les élèves sur le thème : "l'Autre".
 
Prix Hemingway : prochain rendez-vous le 20 novembre à l’Hôtel Imperator / Nîmes
Soirée “Prix Hemingway 2014”
Jeudi 20 Novembre à 20 heures à l'Hôtel Imperator
Lecture des nouvelles extraites du recueil " LATIFA et autres nouvelles du Prix Hemingway 2014" (éditions Au diable vauvert)
LATIFA en présence du lauréat Étienne Cuenant
LA PROMESSE DE LA CHENILLE d'Olivier Jalaguier
ÊTRE DE TAILLE de Marc Delon
 
Un apéritif offert par notre partenaire l'Union des Clubs Taurins Paul Ricard prolongera ce moment de convivialité.
 
 
Entrée gratuite mais places limitées -
Réservation obligatoire dans la limite des places disponibles à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
 
Impatients de vous retrouver très prochainement,
Amicalement,
 
Les Avocats du Diable 
 
(communiqué)