• 1

Manizales (10/01/2015) : Castella coupe l'unique oreille d'un après midi chaotique...

Photo : Agnès Peronnet
Photo : Agnès Peronnet
Les arènes sont pleines. Les toros de Las Ventas del Espíritu Santo, tous du même moule, sans force, avec des difficultés à se maintenir debout.

Le deuxième et le quatrième invalides. Quatre seront changés, les six sifflés à l'arrastre. On y ajoute deux sobreros de Las Ventas et deux sobreros d'Achury Viejo qui n'étaient pas prévu en remplacement. Bref un fracaso ganadero de Cesar Rincon, une fois de plus, après Lima et Cali et une Goyesque interminable de plus de 3h30 et 10 taureaux.
 
Castella sauve du naufrage l'après midi, avec le quatrième-ter d'Achury qu'il brinde à Cesar Rincon, en déclarant qu'il comprenait le désarroi du ganadero et qu'il  y compatissait. La faena sera courte, accompagnée par l'air de Carmen d'une bonne estocade.  Sébastien Castella coupe une oreille bienveillante dans cette ambiance décevante.
 
60ème Feria de Manizales. 
Corrida goyesque  en commémoration des 60 ans de la feria. 
 
Sebastián Castella: silence et oreille.
Luis Bolívar: silence aux deux.
Alejandro Talavante: silence aux deux.
 
Agnès Peronnet