Belle journée à Pontonx pour le certamen La Fragua...

  • Imprimer

Photo : Philippe Latour
Photo : Philippe Latour
A voir quelques toreros de temps plus ou moins anciens, s'escrimer pour le plaisir sur une 16ème et dernière vache d'Albareal, on ne pouvait rêver meilleur symbole pour ce 
certamen de La Fragua, un lien transgénérationnel unissait alors les jeunes apprentis aux maestros d'alternative.
L'arène rénovée de Pontonx a offert son très bel écrin à cet évènement que porte Juan Leal avec passion et implication.
 
Les vaches à de très quelques rares exceptions offrirent à l'ensemble du plateau la possibilité de s'exprimer et à Jean Louis Darre de rapporter vers Bars quelques futures mères pour l'élevage du Camino de Santiago afin de raffraichir le sang.
Au petit jeu de la compétition , ils furent 4 à se distinguer plus avant et ainsi se poser en finalistes : 
- Juan Silva "juanito de portugal" (ET Badajoz)
- Tibo Garcia (Nîmes)
- Adrien Salenc (fondation El Juli)
- Ivan Gonzalez (ET Salamanque)
 
Ils combattront dimanche, après le festival matinal, à partir de 16 heures 30, 4 erales de Manolo Gonzalez. Leurs concurrents sans démériter nullement furent simplement un petit ton en dessous. Leurs noms: S Montero,D Bolsico, C Perez, B Cisse, F Sanchez, J Ibañez, P Mailhan, A Cadaval, I Ruiz, Calerito, C Olsina.
La cavalerie Bonijol présente pour l'occasion, fut montée par Gabin Rehabi, German et Laurent Langlois. Une journée pleine commencée sous le signe de l'espoir et terminée sous le signe d'une joyeuse nostalgie.
 
Philippe Latour