Fiesta Campera (07/03/2015) : Une oreille par coleta au mas Font-Granada...

  • Imprimer

Photo : Grégory Boyer
Photo : Grégory Boyer

C'est un intéressant après-midi de toros qui s'est déroulé ce salmedi au mas Font Granada chez la famille Donzala dans le village de Cardet.
Pour l'occasion les aficionados se sont déplacés en nombre, sûrement que le très beau temps les a encouragé, mais le prix très populaire fixé par les organisateurs ont certainement convaincu les plus réticents. 

Le cartel était également alléchant. Les personnes présentes pouvaient retrouver de vieilles connaissances tout en mesurant leurs progrès dans leur 
préparation post-temporada.
 
C'est le novillero Andy Younes qui a ouvert les débats face à un novillo de Tierra d'Oc. Un opposant qui se révèle assez faible et qu'on décide par conséquent de ne pas piquer. L'arlésien montre un bon capote avant de se faire violemment attraper sur une tafallera. Muleta en main le jeune homme est posé et construit une faena qui ira de menos à mas face à un adversaire qui a donné du fil à retordre au protégé de Curro Carro, notamment sur la corne gauche. Il tue d'une entière et coupe la première oreille.
 
Mehdi Savalli accueilla son toro, sérieux, par une larga avant de servir quatre profondes et autoritaires véroniques. Au troisième tiers le toro transmet, avec du genio qui impose un Mehdi des plus puissants et affutés pour peser sur cet exemplaire de Damien Donzala. Toro qui terminera par chercher le repli aux planches. L'arlésien coupe également une oreille.
 
C'est le protégé d'Agustin Losada, Lilian Ferrani, qui lidia le 3ème. Un bon toro, sérieux mais bien fait. Lilian prendra beaucoup de temps avant de lui trouver le rythme, mais le torero qui n'en est qu'à son quatrième toro en un an pour cause de blessure est sur la bonne voie. Il est normal d'avoir besoin de quelques temps pour retrouver le temple qui était le sien avant le sérieux coup de corne qu'il a connu. Comme à Gimeaux la semaine passée il tua d'une grosse épée et coupa lui aussi une oreille après une bonne fin de faena.
 
Le torero franco-mexicain Michelito est de retour sur ses terres paternelles et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est un garçon plus sur de lui que l'on retrouve. Face au très bon exemplaire de Tierra d'Oc le jeune homme a donné une faena varié et empreinte de sa personnalité ce qui a eu le mérite de plaire à l'assistance. Point positif à rajouter la fin de faena est allée à mas, avec une dernière très bonne série. Malheureusement l'épée lui a fait défaut, et les deux oreilles promises se convertirent en une, solide, mais avec des regrets. 
 
Thomas Joubert n'a rien perdu de sa classe naturelle. Au capote déjà il se distingua, de manière relâchée. Le cornu, lui, pousse et s'emploie sous la pique de Mathias Forestier. Peut-être un peu trop. Le toro transmet, mais met du temps à démarrer et « demande les papiers » à l'arlésien qui pèse énormément sur son adversaire. Des passages de très bon goût sont d'ailleurs à mettre à son actif. Là encore deux oreilles lui étaient promises sans un mauvais usage de l'épée. Il fera tout de même la vuelta une oreille en main.
 
Grégory Boyer