• 1

Arles (03/04/2015 - tarde) : l'unique oreille pour Román Pérez...

Photo : ElTico
Photo : ElTico
Le matador de toros français Román Pérez a coupé la première oreille de cette Feria de Pâques 2015, l'unique d'une corrida qui a été défavorablement conditionnée en première partie par la faiblesse des toros de Las Dos Hermanas et ce malgré d'évidentes qualité de noblesse.

Les trois derniers exemplaires se révélèrent un peu moins nobles, mais avec plus de moteur, permettant aux diestros de faire monter l'émotion et au jeune français d'obtenir un trophée avec beaucoup de détermination.
 
Frascuelo servit une faena quasi exclusivement gauchère à son noble premier, un toro qui a rapidement montré quelques signes de faiblesse mais qui répondait à toutes les sollicitations. Une mort en trois envois et le vétéran de la Feria écoutait un premier silence. Le madrilène offrait le combat du quatrième au ganadero Patrick Laugier. Faena classique et remates délicats face à ce toro maniable avant, malheureusement, un échec aux aciers qui voyait s'envoler l'oreille qui lui semblait promie.
 
Curro Diaz toucha en premier lieu un jabonero lui aussi très noble, mais très faible. Quelques détails de grande classe mais un combat qui n'en avait que le nom et qui finit par lasser le conclave. Le cinquième se révéla maniable, plus mobile et propice au succès. Mais le torero de Linares livra une faena accrochée, malgré tout ciselée de détails somptueux dans un ensemble qui resta toutefois brouillon. Une vilaine atravesada finit de refroidir l'ambiance.
 
Román Pérez dut aussi ronger son frein devant la faiblesse de son premier opposant qu'il coucha en deux fois. Mais il ne laissa pas passer le sixième, un exemplaire sérieux et intéressant auquel il servit une faena majoritairement droitière avant une grande estocade d'effet rapide qui engendra la pétition majoritaire d'oreille.
 
 
Arles - vendredi 3 avril 2015
Première de la Feria de Pâques
1/3 d'arène
Beau temps avec un peu de vent non gênant.
Durée de la course : 2 heures 30
Toros de Las Dos Hermanas bien présentés et armés, hétérogènes de comportement, nobles en général mais très faibles les trois premiers.
Poids affichés : 490 ; 500 ; 510 ; 525 ; 510 & 500 kgs
12 rencontres avec la cavalerie Alain Bonijol
 
Frascuelo : silence après avis et vuelta
Curro Diaz : silence et silence
Román Pérez : silence et oreille
 
A noter :
- A l'issue du paseo, une minute de silence a été observée en mémoire des personnalités du monde taurin récemment décédées.
- La Reine d'Arles, Mandy Graillon et ses demoiselles d'honneur ont accueilli en piste les représentants de la Confrérie des Gardians ; La Nacioun Gardiano ; L'Association des Manadier Éleveurs de la Raço di Biòu pour la Course Camarguaise ; L'Association des Éleveurs de Taureaux pour Courses Camarguaise ; L'Association des Éleveurs de Chevaux de Race Camargue ; L'Association des Gardians Professionnels ; Le Groupement des Manadiers d'Abrivado ; La Fédération Française de la Course Camarguaise et L'Association des Éleveurs Français de Taureaux de Combat venus afficher leur solidarité dans la défense de notre culture et de nos traditions.
- Le banderillero Marco Leal a salué à l'issue de sa prestation face au troisième toro de la course.
 
Laurent Deloye ElTico