• 1

Mugron (06/04/2015 - tarde) : Louis Husson coupe la seule oreille face à un dur et exigeant lot de Baltasar Iban...

Photo : Roland Costedoat
Photo : Roland Costedoat
Pour le spectateur aficionado, le lot de Baltasar Iban a non seulement proposé des émotions fortes mais aussi permis à l'après-midi d'être entretenu.

Pas sûr que les professionnels en piste, qui tous à un moment ou un autre de l'après-midi connurent des moments difficiles, partagent le "plaisir" du moment. Hauts, lourds (entre 430 et 480kg), biens présentés et une présence en piste de tous les instants les novillos ne toléraient pas l'à peu près. Côté toreros, seul Louis Husson repartit avec une récompense dans la besace et même si le trophée J Lestage ne fut pas attribué, il ressortit comme le vainqueur moral de l'après-midi. 
 
-Alejandro MARCOS :Face à son premier Iban qui n'humiliait pas vraiment, et qui prit ses deux piques en "chicanant", le salmatin démarra bien par le bas avant de se faire désarmer deux fois, le novillo décochant un violent coup de tête à chaque passe. Face à un animal qui se défend Marcos ne s'impose pas pleinement - Silence Géné dans la lidia du 4ème, il servira une faena irrégulière à base de droitières le novillo se révélant quasi impossible côté gauche. Malgré une posture très torera et d'un calme dont il ne se départit que rarement, la faena ira a menos. Entière plate - Saluts.
 
-Louis HUSSON : A démontré ses incontestables progrès tout au long des deux combats qu'il livra. Peletero se lança dans un épique duel avec Gabin Rehabi qui alla mordre la poussière à la 2ème rencontre montrant sa bravoure dans l'initiale et la 3ème. Salut de Gabin. Salueront également El Santo et Manolo de los Reyes après un joli tiers de banderilles, brega assuré par Rafael Cañada. Série initiale de doblones pour gagner le centre, deux premières séries de derechazos prometteuses. L'Iban met en difficulté le landais dès la première naturelle. L'harmonie est totalement rompue. Sans démériter mais manquant de dominio, Louis fait face, Peletero devenant maître du rond. Un final laborieux épée en main aura raison du novillo. Saluts pour le torero, vuelta pour le Baltasar. D'un commerce plus aimable le 5ème s'enroulera dans une très belle demi-véronique cloturant la serie initiale au capote. Après 3 piques de Laurent Langlois, Louis brindera à tous. Face à un novillo plus comestible que ses congénères, Louis va proposer une faena des deux bords empreinte de quiétude. L'Iban s'éteint quelque peu et la faena baisse de ton. Une fulminante entière en s'engageant à fond terrasse le novillo. Oreille légitime et joli succès en ses terres pour le landais.
 
-Pablo AGUADO : Face à un terrible adversaire, qui dès sa sortie prit pleine possession de l'arène, l'andalou connut un moment très difficile mangé dès les premières passes de cape. Au picador, 3 chutes obtenues et deux rencontres supplémentaires firent monter l'ambiance dans les étagères. Complètement décomposé, du genio à revendre, l'Iban sera un adversaire impossible. Après une forte secouée, et une rapide prise de l'épée, il faudra 7 tentatives pour faire tomber l'animal. Silence - Le dernier de l'envoi plus léger permit d'entrevoir la classe d'Aguado dans ses véroniques d'accueil et dans une faena sûrement trop longue mais non dépourvue d'intérêt. Estocade au 3ème essai. Ovation   
 
C'est avec satisfaction de voir tout le monde sortir sur ses pieds alors que chaque novillero eut à subir de dures volteretas que le public mugronnais prit congès et que se clotura les Pâques Taurines 2015. 
 
 
Mugron - plein visuel
 
6 Baltasar Iban - le 2ème Peletero primé de la vuelta al ruedo posthume
 
Alejandro MARCOS silence-saluts
Louis HUSSON        saluts-oreille
Pablo AGUADO       silence-ovation
 
 
Philippe Latour

 

Voir le reportage photographique : Roland Costedoat