• 1

Istres (21/06/2015 - tarde) : El Juli triomphe...

@ElTico
@ElTico
Le matador de toros El Juli est sorti a hombros des arènes du Palio, à l'issue de la corrida qui clôturait l'édition 2015 de la Feria d'Istres. Lors du match aller, joué en terres Nîmoises lors des dernières Pentecôtes, le vent avait fait office de méchant arbitre. Cette fois-ci, ce sont les toros de Garcigrande/Domingo Hernandez qui sont venus troubler la fête...

En tous cas, ils n'ont guère plu à Morante de la Puebla qui, mises à part quelques belles véroniques de réception et une paire de naturelles, ne fit à aucun moment montre de beaucoup d'enthousiasme... Peut-être aurait-il tout simplement préféré ne pas être là ?... En tout état de cause, même si le torero nous a fait souvent et nous refera rêver, n'en doutons pas, son attitude de ce jour n'est pas celle qu'on peut attendre d'une figura de sa dimension. Même si on doit lui reconnaître la franchise de ne pas "faire semblant"...

Laurent Deloye ElTico


La chronique d'Anthony Pagano :

Morante de la Puebla donna de belles véroniques capote en mains lors de la réception du premier toro et du quite. Morante offrit quelques jolies naturelles mais après une bousculade il prit l'épée et tua de 2/3 de lame en place. Face au juste de forces et mal piqué troisième, le Sévillan ne manifesta aucun engagement et aucune envie. Silence après une mort en trois temps. Il entra en piste déchaussé et donna de belles véroniques au cinquième. Il laissa Morenito de Nîmes donner un bon quite par Navarras avant d'entrer en piste, muni de l'épée de mort. Après avoir donné quelques coups de chiffon, il expédia le toro d'un vilain bajonazo. Morante est un torero d'art (parfois!) mais aujourd'hui il s'illustra dans celui de prendre les gens pour des ... Désolant.

Julian Lopez "El Juli" ne put rien face à l'éteint et juste de forces premier de son lot. Il put seulement délivrer des détails, avant de tuer d'une demie lame suffisante après pinchazo. Le quatrième chargeait de loin et avec envie dans la muleta du Madrilène qui enchaina les séries sur les deux cornes. Le toro perdit de son entrain en milieu de faena mais El Juli compensa, et grâce à sa technique sans faille continua la faena dans les mêmes canons. Il donna de séries de redondos, le toro effectuant des tours à 360° autour de lui, puis des Luquesinas et termina par Manoletinas. Il tua d'une entière en place après pinchazo hondo très en arrière. Il donna le meilleur de l'après face au sixième. Après un brindis au public, il entama la faena par statuaires à ce toro chargeant de loin et répétant avec noblesse dans le leurre. Le Madrilène allongea la charge du toro et mena une faena d'intensité croissante, montrant technique, maitrise et variété. Deux oreilles synonymes de grande porte après entière en place.

Anthony Pagano

 

Fiche technique :
Six toros de la ganaderia "Garcigrande - Domingo Hernandez", justes de présentation et sans excès de poids.

Dimanche 21 Juin 2015. 18h00.
Entrée : Plein.
Temps : Beau et chaud avec léger vent.
Durée de la course : 2h10.
Rencontres avec la cavalerie d'Alain Bonijol : 9.
Poids des toros : 495, 510, 500, 498, 508 et 503 kgs.

A noter :
- Morenito de Nîmes officiait en tant que sobresaliente.
- Lors du paséo, un tenor interpréta l'air du Toréador de Carmen.
- A l'issue du paséo, Morante de la Puebla et El Juli ont salué sous l'ovation du public.
- El Juli est sorti en triomphe à l'issue de la corrida.

Morante de la Puebla (Bleu roi et or) : Silence / Silence / Bronca.
Julian Lopez "El Juli" (Bleu marine et or) : Silence / 1 Oreille / 2 Oreilles.

 


Voir le reportage photographique : ElTico