• 1

Vauvert (05/07/2015 - matinale) : Guillermo Valencia et Diego Carretero coupent les deux seules oreilles...

@ElTico
@ElTico
Guillermo Valencia et Diego Carretero ont coupé les deux seules oreilles de cette novillada matinale, comptant pour l'attribution du premier trophée José Maria Manzanares.

Le premier novillo de la matinée, portant le fer de Pagès Mailhan, fut reçu dans le capote de Guillermo Valencia par de dynamiques véroniques, rematées par une demie. Après un brindis à l'assistance, il initia sa faena par un cambio millimétré. Il réalisa une prestation engagée et rythmée, essentiellement sur le piton gauche. Il logea une entière après un pinchazo, qui fit tomber la première oreille de la course.
Le Colombien réceptionna le quatrième utrero de Piedras Rojas, par véroniques genoux pliés, concluant par une demie de rodilla. Son novillo se montra peu collaborateur à la muleta, se défendant avec une pointe de violence. Cela n'empêcha pas le novillero de livrer une faena méritoire sur les deux bords, montrant beaucoup d'envie. Valencia écouta les trois avis après plusieurs tentatives à l'épée et au descabello.

Jesus Enrique Colombo accueillit son Piedras Rojas par larga afarolada suivie de véroniques. Après deux piques de loin et un quite de Carretero par chicuelinas, le Vénézulien posa les palos avec brio. A l'ultime tercio, il réalisa un travail sincère, face à un adversaire chargeant à mi-hauteur et sans classe. Il tira le maximum de son novillo, sans que l'ensemble ne puisse prendre de l'ampleur. Colombo termina son labeur par des manoletinas engagées, avant de loger une entière au troisième essai et un coup de verdugo. 1 Avis et Salut.
Montrant des signes de faiblesse des pattes arrières, son second novillo de Pagès Mailhan fut remplacé par un exemplaire du même fer. Sans option, il ne put briller devant cet astado qui ne transmettait pas et cherchait à fuir aux tablas. Silence.

Diego Carretero dut composer avec un novillo de Piedras Rojas maniable mais sans fond. Il réalisa une faena propre, mais le manque de transmission de son opposant l'empêcha de décoller réellement. Il tua d'une demie épée suivie de deux coups de descabello. 1 Avis et Silence.Devant le dernier de cette matinée, un Pagès Mailhan maniable mais manquant de classe, Carretero torea de manière très appliquée, avec notamment de très bons moments sur la rive droite. Une demie épée suivie de deux coups de verdugo firent tomber un pavillon dans l'escarcelle du jeune espagnol.


Arènes Jean Brunel de Vauvert (30)
Moins d'un quart d'arènes
3 novillos de Piedras Rojas /3 novillos de Pagès Mailhan
Durée : 2h15
Temps : Estival
Cavalerie Alain Bonijol

Guillermo Valencia (Rouge et Or) : Oreille / Silence après 3 Avis
Jesus Enrique Colombo ( Bleu Marine et Or) : Salut après Avis / Silence
Diego Carretero (Gris et Or) : Silence après Avis / Oreille après Avis

Cette novillada compte pour le premier trophée José Maria Manzanares.

 

Alexandre Guglielmet


Voir le reportage photographique : ElTico