• 1

Céret (12/07/2015 - tarde): Fernando Robleño coupe la seule oreille...

@Anthony Pagano
@Anthony Pagano
Luis Miguel Encabo enchaina de belles véroniques capote en mains et amena le toro vers deux piques sans histoires. Il salua une ovation du public avec la pose des banderilles. Il réussit à bien exploiter la longue charge du toro lors du troisième tiers pour servir une faena ambidextre de qualité.

Grâce à une bonne technique, Luis Miguel réussit à améliorer son opposant qui hésitait en début de parcours. Les meilleurs moments furent donnés sur la corne droite. Saluts après entière basse. Il donna de beaux détails au capote face au quatrième de l'envoi. Il banderilla une nouvelle fois et fut ovationné. Le toro doté d'une charge longue et régulière, embistait en partant de loin dans la muleta du matador qui donna une faena engagée faite de muletazos longs mais d'intensité décroissante. Le toro baissa de régime en milieu de parcours et de plus en plus sournois. Saluts après un tiers de lame en place et descabello.

Diego Urdiales lidia bien au capote son premier toro qui priT deux piques avec puissance en s'élançant de loin mais sans bravoure exprimée. Lors de la faena, le matador fut mis mal à l'aise par un toro collant et imprévisible. Il ne put seulement donner que de bons détails sur la corne droite. Ce toro orienté et réfléchissant beaucoup laissa Diego sans options. Silence après une mort en deux temps. Il fut une nouvelle fois bon lidiador au capote face au cinquième. Lors de la faena, il réussit à intéresser le toro distrait en début de parcours et donna une faena douce et élégante. Grâce à sa bonne technique, le Riojano fit ressortir de la noblesse dans la charge du toro et donna de bonnes séries. Le toro baissa de régime et Diego le tua d'une demie lame en place après pinchazo.

Fernando Robleño salua le troisième par une larga de rodillas avant que celui ci ne soit renvoyé dans les corrales. Le troisième bis fut mal piqué. Fernando donna une faena exclusivement droitière, face à un toro à la charge ralentie. Il s'engagea au combat et donna de bonnes séries. Le toro de plus en plus arrêté et dangereux obligea Fernando à prendre l'épée. Silence après une entière en place. Il salua le dernier par de bonnes véroniques. Il dédia son combat au public et débuta la faena en citant le toro depuis le centre. Le toro chargeait de loin et avec alegria dans la muleta du Madrilène qui donna une bonne faena. Fernando fut technique et toréa avec engagement et détermination. Il fit une belle démonstration de tauromachie et termina par une série de naturelles engagée. Une oreille après entière en place et deux descabellos.

Fiche technique :

Sept toros de la ganaderia "Adolfo Martin" (le troisième changé après s'être brisé la corne droite sur un burladero" tous très bien présentés et armés. Aucun ne fut réellement présent sous le fer.

12 Juillet 2015.18h00.
Entrée : Plein.
Temps : Beau et chaud avec passages nuageux.
Durée de la course : 2h25.
Rencontres avec la cavalerie: 15.
Poids des toros : 490, 540, 500, 530, 500, 490 et 580 kgs.

A noter :
- Le troisième exemplaire fut remplacé par un toro du même élevage après s'être brisé la corne droite en tapant sur un burladero.
- Les prix au meilleur picador ne furent pas attribués.
- A l'issue de la course, Diego Urdiales s'est vu remettre en piste le prix Claude Poppelin pour la temporada 2014.

Luis Miguel Encabo (blanc et or) : Saluts / Saluts.
Diego Urdiales (Turquoise et or) : Silence / Silence.
Fernando Robleño (Blanc et argent) : Silence / 1 Oreille.

Anthony Pagano


Voir le reportage photographique : Anthony Pagano