• 1

Soustons (09/08/2015) : Une oreille partout...

@Delia Bernard
@Delia Bernard
Nous sommes en Aout et heureusement la météo a décidé de se maintenir au "passable beau sans eau" cet après midi à Soustons. Car après une journée à 16 degrés la veille, maussade et humide, autant vous dire que les fêtes traditionnelles du village n'étaient pas si "enjouées" que d'habitude. Et puis voir des toros quand il ne fait pas beau, ça n'a pas la même saveur...

Et il en a manqué de saveur ce lot de Jose Cruz... Ce n'était pas catastrophique, non, mais c'était soso...manso...faiblichon, fuyard, sur un petit fond de noblesse et de bravoure car malgré tout, tous allèrent au cheval avec alegria et seuls. Mais tous ont cherché les planches, certains les ont même trouvées. Beaucoup ont voulu visiter le côté gauche du cheval de pique. Heureusement, picadors et montures étaient au "top". Tous ont humilié dans la muleta. Bref, une course rondement expédiée en deux heures pile poil. Ce qui se fait rare. Mais les faenas n'ont pas pu être bien longues avec des opposants dont la limite de consommation était au quart d'heure près.

Gines Marin à son premier fit ce qu'il pu avec un adversaire muy soso, le pire du lot. A son second il chauffe la salle en se mettant à genoux, un autre novillero plus enjoué qu'au précédent était en piste. Musique et oreille.

Roca Rey a un adversaire plus vif à son premier, la musique joue mais le tout reste moyennement entraînant. Une vilaine épée sous cutanée le prive de quelconque récompense. A son suivant il fait preuve de technique et de maîtrise. Chacun ses goûts... Je l' ai trouvé ennuyeux car terne et sans relief. On recherche Duende et on ne l'a pas trouvé... Un peu comme Mirza, sauf que c'est pas un chien. Pourtant, il est un peu cabot ce petit jeune. Quelques moments de grâce trop rares, avec un adversaire mansito. J'avoue à sa décharge qu'on ne peut pas toujours tout inventer. Bref, une épée hémorragique et une oreille. Le public était content. Et pis, c'est les fêtes, non ? Le président a d'ailleurs eu bien du mal à les lâcher toutes, les oreilles. On aurait cru que c'était les siennes qu'on allait couper. La première est celle du .......... public qui était content.

Gloire au capoteo de Adame junior. Les mexicains et les capotes, c'est une histoire d'amour qui fonctionne. Alors que son opposant cherche désespérément la sortie de ce local de fêtes, Adame s'accroche avec sa tauromachie de "mort de faim" qui fait tellement plaisir à voir. Il se fera violemment accrocher quand le cheval de pique s'installera, le manso met la panique un petit moment dans le ruedo. Il banderillera quand même avec courage et envie. Des circulaires magiques pour débuter et malheureusement, de très vilaines brochettes sans poivrons servies au dessert, le priveront de tout trophée. A son second, il nous transmet son plaisir et sa joie d'être en piste une nouvelle fois, un peu comme à un enfant auquel on autorise de retourner au parc d'attractions. Cette envie est palpable et avec deux tiers d'épée et un gros éclat de joie final, il coupera lui aussi son oreille de la tarde, comme les compagnons. Une vuelta très ovationnée car ce petit vous donne envie d'aller le revoir partout où il ira.

La semaine qui arrive, je vous le dis mais tout le monde le sait, féria de Dax... Et traditionnel 15 Aout oblige, Bayonne et Roquefort se rajoutent au calendrier. Comme ça, vous aurez tous l'embarras du choix, ou pas d'ailleurs, car chaque endroit satisfera des amateurs différents. Vive le Sud-Ouest taurin.
Bonne continuation de temporada à tous.

 

Soustons, novillada des fêtes
Le 9 Aout 2015
18H Novillada de Jose Cruz pour :

Gines Marin (Espagne ) : Salut au tiers / Une oreille
Andres Roca Rey ( Perou) : Salut au tiers / Une oreille
Luis David Adame (Mexique) : silence / Une oreille

entrée : 3/4 d'arènes
Cavalerie Heyral : 6 rencontres

 

Nathalie.


Voir le reportage photographique : Delia Bernard