• 1

Bayonne (05/09/2015 - matinale) : Le succès et les prix pour Baptiste Cissé face à de bons erales du Lartet...

@Philippe Latour
@Philippe Latour
Devant 1/4 d'arènes sous un ciel gris, s'est donnée la finale des novilladas non piquées de Bayonne. Les novillos du Lartet de présentation inégale ont tous à des degrés divers offerts des possibilités aux toreros, mention spéciale pour la noblesse du 2ème. Etaient opposés pour l'occasion, Adrien Salenc et Baptiste Cisse.

C'est le local (il est natif du lieu) qui a rafflé la quasi intégralité des prix distribués après avoir coupé une oreille après chaque faena,
l'arlésien se contentant d'une vuelta et d'une chaleureurse ovation. Cartel de banderileros qui vit Baptiste Cisse se montrer supérieur à Adrien Salenc, peu en réussite ce jour dans l'exercice.

Adrien Salenc
Fin de gabarit, le 1er se montre distrait avant d'être fixé dans le capote. Cette tendance à fuir sera la caractéristique de cet exemplaire. Adrien mettra du temps avant de s'accorder pleinement avec le Lartet. Il sera supérieur dans une belle série de naturelles avant que la faena baisse d'un ton. Entière plate, 2 descabellos. Saluts.
Avec le 3ème plus haut que ses congénères, il devra faire face à une charge complexe et piquante, l'eral se défendant systématiquement à la 3ème passe de chaque série. C'est sous la musique de Christophe Colomb que se déroulera la faena d'Adrien bien plus posé qu'au 1er. La corne gauche quasi impossible, les séries se donneront essentiellement à base de derechazos. La conclusion avec l'épée sera quelconque et ne fera pas tomber de pavillon du palco. Vuelta.

Baptiste Cisse
Face à deux novillos nobles, il montrera les progrès accomplis depuis le début de la saison. Le trouvère de Verdi rythmera les passes de sa première longue faena face à un animal qui se laissera faire des deux côtés. A noter un très beau changement de main dans les passes terminales. Entière. Oreille.
La petite pointe de faiblesse du dernier de la matinée lui fera avoir une charge un peu saccadée mais qu'il délivrera avec continuité. Le Lartet donnera l'occasion à Baptiste d'exprimer sa tauromachie dans une faena au classicisme avéré. Oreille après belle entière.

Bayonne
4 Lartet

Adrien Salenc saluts/vuelta
Baptiste Cisse oreille/oreille

Philippe Latour

 

Voir le reportage photographique : Philippe Latour