• 1

Sevilla (16/04/2016) : Juan José Padilla s'offre la "Puerta del Príncipe"...

@ElTico
@ElTico
Le matador de toros Juan José Padilla a ouvert la "Puerta del Príncipe" de la Plaza de toros de la Real Maestranza de Caballería de Sevilla, à l'issue de l'avant-dernière corrida de cette "Feria de Abril".

Ainsi donc, après que quasiment toutes les figuras du moment aient comparu sans y parvenir dans les arènes de la perle andalouse, c'est cette gueule cassée, ce toujours "Ciclón de Jerez" qui a réussi à couper les trois oreilles nécessaires à l'obtention de cette sortie a hombros honorifique, la première de ce cycle 2016. Après tout ce qu'on a pu dire, écrire sur ce torero à la forte personnalité et au grand coeur qui ne laisse finalement personne indifférent, ce triomphe vient rappeler à qui l'aurait oublié que le toreo est aussi affaire de générosité, d'abnégation et de partage. Et d'où il revient... Quel exemple...
"Finito de Córdoba" a échoué aux aciers après un premier combat face à un "Fuente Ymbro" de qualité mais sans force, avant de toucher un exemplaire noble mais sans transmission qui ne permit jamais à la faena de décoller.
"El Fandi" combattit en premier lieu un toro sans race avant de toucher le meilleur "Fuente Ymbro" de la tarde, duquel il obtint une oreille malgré une estocade basse.


Real Maestranza de Caballería de Sevilla,
Samedi 16 avril 2016 à 19h00. (spectacle retardé d'une demi-heure après la pluie)
Quatorzième de la "Feria de Abril".
Toros de "Fuente Ymbro".
Entrée: Plus de trois quart.


"Finito de Córdoba": Silence et silence
Juan José Padilla: Oreille et deux oreilles
"El Fandi": Silence et oreille


Voir le reportage photographique : Joël Buravand