• 1

Saint-Martin de Crau (23/04/2016) : Manuel Jesús Pérez Mota coupe les deux oreilles d'un toro de Pagès-Mailhan de vuelta et sort par la Grande Porte...

@ElTico
@ElTico
Le matador de toros Manuel Jesús Pérez Mota est sorti a hombros des arènes de Saint-Martin de Crau, à l'issue de la "corrida de competencia" qui ouvrait l'édition 2016 de la "Feria de la Crau".

Le matador français Román Pérez a quant à lui coupé une oreille du troisième du jour, portant le fer de "Gallon-Frères". Malgré une météo menaçante, les spectateurs garnissaient avantageusement les tendidos de la Plaza "Louis Thiers" au moment du paseo, ce qui a du rassurer les organisateurs de "La Unica" qui avaient fait le pari de proposer cette année une Feria "100% toros français". Et au final le spectacle a été de bonne tenue, le représentant de "Pagès-Mailhan" sorti en cinquième position pour Manuel Jesús Pérez Mota, se montrant le plus brave du lot.

Toro de "Tardieu Frères" pour Salvador Cortés : Cet exemplaire prit trois belles piques avec alegria, avant de baisser de ton lors de la faena de muleta. Ce toro noble, manquant d'un peu de force permit au Sévillan de réciter ses gammes sur les deux bords, sans grand relief malheureusement. Les meilleurs moments se révélèrent sur le piton gauche avant une demie-épée basse, mais efficace.

Toro de "Jalabert Frères" pour Manuel Jesús Pérez Mota : Le Toro du "Mas de la Chassagne" prit deux piques sans s'employer. Déjà difficile à fixer lors du premier tiers, l'astado se réfugia rapidement aux planches en début de faena. À force d'abnégation, le torero andalou parvint à lui tirer quelques séries méritoires devant le toril. Il le coucha d'une demie-épée suivie d'un descabello.

Toro de "Gallon Frères" pour Román Pérez : Après une belle réception à la cape, le matador arlésien amena son adversaire pour trois belles piques, la dernière lointaine et peut-être superflue quoique bien administrée par Nicolas Bertoli. Par la suite, ce toro se révéla noble, mais sans trop de force. La faena manqua de ce fait d'alegria, mais une grande entière d'effet foudroyant fit tomber la première oreille du palco présidentiel.

Toro des "Héritiers de Christophe Yonnet" pour Salvador Cortés : Après une entame pleine de vigueur dans la cape du Sévillan, le toro prit une seule pique car perdant plusieurs fois les mains. Lors de la faena de muleta, cet exemplaire se révéla noble, mais confirma son manque de force. Le sévillan égrènera une par une des muletazos de belle facture, sans faire monter d'émotion.

Toro de "Pages Mailhan" pour Manuel Jesús Pérez Mota : Belle entrée en matière pour ce "Poderoso" en provenance du "Mas des Jasses de Bouchaud", avec quatre piques spectaculaires, la dernière déclenchant même quelques accords de l'Orchestre des arènes "Chicuelo II". La faena de muleta, très bien construite par le torero gaditano sur les deux bords, confirma la bravoure et la noblesse de cet important exemplaire aux belles charges vibrantes. La demie-épée en place se révèlera rapidement suffisante.

Toro de "Granier Frères" pour Román Pérez : Cet exemplaire très typé "Santa Coloma" par "Buendia" prit ses deux piques sans rechigner, mais en développant des charges chaloupées et désordonnées. Cette tendance se confirma très rapidement au troisième tiers, le torero ne trouvant jamais l'accord avec un adversaire se laissant certes faire, mais aux embestidas manquant de franchise avant une mort en plusieurs temps.


Laurent Deloye ElTico

Plaza de toros "Louis Thiers" de Saint-Martin de Crau
Samedi 23 avril 2016 - 17:00
2/3 d'arène - Temps variable avec petite pluie lors du premier toro, puis quelques rayons de soleil et vent.
Première de la "Feria de la Crau"
Durée de la course : 2 heures 30
Cavalerie Alain Bonijol
Corrida de competencia
Toros de "Tardieu-Frères" ; "Jalabert-Frères" ; "Gallon-Frères" ; "Héritiers de Christophe Yonnet" ; "Pagès-Mailhan" et "Granier-Frères"
Pour :

Salvador Cortés : Saluts et silence
Manuel Jesús Pérez Mota : Saluts et deux oreilles
Román Pérez : oreille et silence après avis

- Le toro n°210, né en 04/12, d'un poids de 530 kgs et baptisé "Poderoso" de la Ganaderia "Pagès-Mailhan", a été primé d'une vuelta al ruedo posthume.
- Le ganadero Pascal Mailhan a été invité à effectuer une partie du tour de piste par le matador de toros Manuel Jesús Pérez Mota.
- Le banderillero "Morenito d'Arles", de la cuadrilla de Román Pérez, a salué aux banderilles du sixième et dernier.


Voir le reportage photographique: ElTico