• 1

Saint-Martin de Crau (24/04/2016) : Javier Cortés coupe la seule oreille et perd la Grande Porte épée en main...

@ElTico
@ElTico
Les organisateurs de la "Unica" avaient choisi de programmer une corrida hommage à Hubert Yonnet, la première depuis sa disparition le 28 juillet 2014, en clôture de l'édition 2016 de leur "Feria de la Crau". Mais au moment du paseo, à l'issue duquel un souvenir a été offert en piste à Myriam et Charlotte Yonnet, un violent Mistral s'était invité qui faisait craindre le pire quant à la suite du déroulement de la course.

De fait, on ne saura jamais ce que valaient réellement les six fiers combattants de "la Belugue", armés façon "Char Leclerc", qui ont quasiment tous été sévèrement châtiés lors de premiers tiers sur lesquels ils développaient toutefois plus de violence que de réelle bravoure. A se demander si une corrida peut réellement se dérouler dans ces conditions... Mais dans le même temps, un jeune torero au courage froid, protégé de Stéphane Fernandez-Meca, a manqué la grande porte des arènes "Louis Thiers" d'une estocade... De quoi se reposer la question en boucle...

Denis Loré faisait aujourd'hui son retour devant les pensionnaires de "La Belugue". Que de souvenirs... Des bons et d'autres... beaucoup moins. Malheureusement, le mauvais sort qui a souvent conditionné la carrière du Maestro Nîmois s'est à nouveau acharné sur lui et une blessure au mollet droit dès l'accueil du premier toro l'a handicapé lors de son combat, puis contraint à déclarer forfait et à un transfert vers le CHU de Nîmes.

Serafín Marín a passé une après-midi bien inconfortable et terres cravenes... Dès son accueil à la cape, son "Yonnet" lui a fait un mauvais coup qui l'a décontenancé pour le reste de la tarde. La première faena n'a été qu'une suite de rendez-vous manqués. Puis il a fallu combattre le toro initialement dévolu à Denis Loré, qui s'est rapidement arrêté et auquel le catalan n'a pu que tirer quelques muletazos isolés, toujours sur le reculoir... Quand est sorti le sixième de l'envoi, celui qui aurait du être son second, le public frigorifié n'attendait pas de miracle... Il n'y en eut point. Serafín Marín comptait sur cette corrida pour relancer une carrière en ce moment au point mort... Espérons pour lui que d'autres opportunités se présenteront qui lui permettront effectivement de rebondir. Car victime du Mistral aujourd'hui, il a démontré par le passé quel torero il pouvait être.

Javier Cortés a économisé son premier à la pique, mais le "Yonnet" a manqué d'un peu de force au troisième tiers. Qu'importe, le madrilène a compensé ce manque de "chispa" du toro par un engagement de tous les instants lors d'une faena majoritairement droitière, l'astado répondant mieux sur ce bord. L'entière au deuxième envoi libérait la première oreille de la tarde.
Après trois piques bien orchestrées par Gabin Rehabi, celui-ci rendant un vibrant hommage castoreño en main au Maître de "la Belugue" à sa sortie de piste, le cinquième du jour arriva un peu affaibli dans la muleta du madrilène, mais avec beaucoup de présence. De fait, malgré le manque d'alegria des charges du toro, l'entrega du torero, toréant à mi-hauteur avec beaucoup d'autorité enflamma les gradins, au point que sa sortie a hombros semblait toute acquise avant trois échecs épée en main. La vuelta qui s'en suivit fut à la hauteur des émotions ressenties par une assistance reconnaissante du travail accompli.


Laurent Deloye ElTico

Plaza de Toros "Louis Thiers" de Saint-Martin de Crau
Dimanche 24 avril 2016 - 17:00
Troisième de la "Feria de la Crau"
Corrida hommage à Hubert Yonnet
Entrée: 2/3
Beau temps avec Mistral violent et frais
Durée de la course : 2 heures 30
Toros de Hubert Yonnet, très bien présentés, spectaculaires sous le fer la plupart, donnant un jeu modéré au troisième tiers la majorité.
Poids des toros : 580 ; 560 ; 560 ; 570 ; 590 et 550 kgs.
16 rencontres avec la cavalerie Alain Bonijol

Pour

Denis Loré : Silence et blessure.
Serafín Marín : Silence ; silence et silence
Javier Cortés : Oreille et Vuelta après avis.


Voir le reportage photographique: ElTico