• 1

Céret (13/07/2013 - tarde) : Fernando Robleño, sauve l'après midi.

Photo : Anthony Pagano
Photo : Anthony Pagano
Pour cette deuxième corrida de la Feria de Céret, les toros de Celestino Cuadri ont donné du fil à retordre à leurs trois matadors . Heureusement, Fernando Robleño sauva la tarde face au cinquième.

 

José Ignacio Uceda Leal, donna en premier lieu des détails allurés au capote et amena le toro vers deux rencontres où il poussa avec une légère bravoure. Lors de la faena le toro se révéla juste de force, puis arrêté. José Ignacio donna de bons détails muleta en mains mais le toro dépourvu de charge l'empêcha de continuer dans son envie de bien faire. Il tua d'une entière en place. Silence. Face au quatrième de l'envoi Uceda Leal ne montra aucune envie et aucun engagement, le toro resta inédit.

 

 

Fernando Robleño, connut en premier lieu un agréable moment à la cape lors de belles véroniques enchainées. Il brinda au public et débuta par doblones, et donna ensuite une faena ambidextre agréable à ce toro noble mais manquant de moteur et de transmission. Fernando fut courageux , dominateur et technique en mettant l'accent sur son placement et termina la faena très proche du toro. Son manque d'engagement lors de la mise à mort le priva de trophée. C'est face au cinquième toro que le madrilène donna la faena de l'après-midi, lors de laquelle il se montra encore une fois très courageux et technique avec un Cuadri noble à la charge franche et vibrante. Il étala un joli répertoire et un toreo relâché en donnant de l'émotion aux aficionados. Il perdit encore une fois un trophée épée en main.

 

Joselillo, brinda son premier combat au public et débuta par doblones et fixa rapidement le bicho pour servir de bonnes séries sur les deux cornes. Le combat manqua de transmission malgré technique et détermination de la part du matador. Le toro fut toutefois noble et doté d'une charge franche ce qui avec une lidia plus appropriée aurait permit à José Miguel Perez de donner autre dimension a son trasteo. Il tua en plusieurs temps. Silence. Face au toro de clôture de la journée, il n'y eu pas de faena mais le matador montra un tel engagement au moment de la mise à mort qu'il fut invité par le public à effectuer une vuelta.

Anthony Pagano

 

Fiche technique :

Six toros de la ganaderia "Celestino Cuadri", très bien présentés et armés. Exigeants et compliqués pour la plupart les toros, avec une meilleure lidia aurait permis une autre issue à la course.

Samedi 13 Juillet. Après-midi.

Entrée : Plein.

Temps : Couvert mais chaud.

Durée de la course : 2h30.

Rencontres avec la cavalerie d'Alain Bonijol: 13.

Poids des toros : 600, 520, 560, 540, 620 et 630 kgs.

A noter :

- Fernando Robleño fut ovationné après le paseo.

-Les prix au meilleur picador ne furent pas remis.

 

 

José Ignacio Uceda Leal (Blanc et or) : Silence / Silence.

Fernando Robleño (Blanc et or) : Silence après 1 avis / Saluts après 1 avis.

Joselillo (Rouge et or) : Silence après 1 avis / Vuelta.