• 1

Cali (30/12/2016) : Les trois toreros sortent par la grande porte sous un déluge pour la dernière corrida de la feria de Cali...

@Agnès Peronnet
@Agnès Peronnet
Demie arène et un lot de toro de Las Ventas del Espiritu Santo (propriété du maestro Cesar Rincon) pour la dernière corrida de la feria de Cali 201, bien fait, sérieux de présentation et varié de jeu.

Le premier manso, le second noblote, le troisième changé pour boiterie remplacé par le 6ème, intéressant le quatrième, avec une belle charge sous la pluie le cinquième N° 205 baptisé Relevista, gracié par Luis Bolivar et le sobrero de Achury Viejo resté inédit.
Les trois premiers toros de Rincon m'ont un peu inquiété pour la suite de la course. Lopez Simon fait alors sortir son sixième en remplacement du troisième boiteux. L'espagnol brinde sa faena à Manuel Martinez Erice et l'ambiance monte, le public chante "que viva España" et Lopez Simon enchaîne deux naturelles d'une lenteur infinie, puis place un grand coup d'épée. Deux oreilles tombent. Sebastien Castella reprend la main avec le quatrième, en dominant parfaitement l'animal qui s'effondre sous l'estocade du français en même temps qu'un coup de tonnerre retentissant. Deux oreilles. C'est sous le déluge que Luis Bolivar met en avant les qualités de Relevista, toréant avec distance dans une véritable piscine. L'ambiance est à son comble quand la présidence sort enfin le mouchoir bleu.

Les trois toreros sortent en triomphent par la grande porte Señor de los Cristales, trempés, ruisselants et contents.

Agnès Peronnet

Plaza de Toros Cañaveralejo de Cali
Vendredi 30 décembre 2016
Entrée : Demi arène
Toros de Las Ventas del Espiritu Santo et Achury Viejo (de sobrero)

Sebastien Castella, salut et deux oreilles
Luis Bolivar, salut et deux oreilles symboliques
Alberto Lopez Simon, deux oreilles et silence


Voir le reportage photographique : Agnès Peronnet

Le reportage de la course bientôt sur www.feria.tv