• 1

Manizales (05/01/2017) : Pluie, sang et pardon...

@Agnès Peronnet
@Agnès Peronnet
Ce qui devait être un jour de fête pour Juan Viriato se transforme en cauchemar. A la cape, Milpero, le N°24 son toro d’alternative l’envoie en l’air et le colombien retombe mal. Il est évacué à l’infirmerie : fractures de deux vertèbres lombaires.

C’est Castella qui prend la relève avec professionnalisme et coupe une oreille. La course se transforme donc en mano a mano entre le français et le péruvien Roca Rey. Frayeur encore avec le second toro, brave, qui tombe le picador puis attrape le jeune Andrés lui infligeant un puntazo au mollet qu’il se fera soigner pendant la lidia du troisième toro. Sébastien Castella ne se laisse pas impressionner par Millonario N°16. Il le domine avec fermeté sur les deux cornes, alors que l’orchestre accompagne sa faena par Carmen puis par l’hymne de Manizales, qui récompense les grandes faenas. Le public demande la grâce de l’animal et Castella le torée avec lenteur de naturelles limpides. La pluie fine et persistante s’impose toute l’après-midi. Andrés Roca Rey revient boitillant de l’infirmerie et tente d’intéresser Coralito en vain. Le sixième distrait, ne lui laissera pas d’option.

 

Agnès Peronnet

 


Plaza de toros Monumental de Manizales (Colombie).
62ème Feria de Manizales (Colombia).
Quatrième de la Feria del Café

Arènes pleines, pluie fine et froide, six toros de Ernesto Gutierrez, de jeu variés. Le troisième N° 16 Millonario, grâcié.

Juan Viriato, blessé avant de prendre l'alternative
Sébastien Castella oreille, deux oreilles symboliques et salut après avis.
Andrés Roca Rey ovation, silence et silence.


Voir le reportage photographique : Agnès Peronnet

 

Voir la vidéo sur Feria.TV :