• 1

Retour sur la Capea d’Arzacq : la relève se prépare...

©Philippe Latour
©Philippe Latour
La tradition est bien établie dans le Sud-Ouest. Grâce à l’aide de l’Association des Comités Organisateurs de Novilladas du Sud-ouest, La journée taurine d’Arzacq a débuté par une capea. Au programme deux erales de Michel Agruna pour les deux béarnais élèves d’Adour Aficion, Dorian Canton et Jean Laroquette et une vache du même élevage pour les jeunes pousses de l’Ecole de Richard Milian.

Le premier eral noble d’origine Banuelos, noble, a permis à Dorian de préparer sa première sortie en non piquée à Mugron le lundi de Pâques. Sont également sortis Florian et Yon qui ont pu profiter des possibilités offertes par le bicho même s’il manquait de fond.
Le second d’origine Mailhan est manso et compliqué. Il est toréé par Juanito aidé, compte tenu de la difficulté, par Yon et Florian. Est également sorti face à ce bicho, un élève qui avait débuté l’an passé à Samadet et qui a fait de remarquables progrès.
Pour clore la matinée est sortie une vache de Michel Agruna. Elle a été toréé « de premier » par Tristan qui progresse de plus en plus au plan technique et dont la planta torera très andalouse s’affirme au fil de ses sorties. Trois jeunes ont pu profiter de la noblesse de la vaquilla pour faire leurs premiers pas face à du bétail.
A l’issue de la course, le club taurin des salariés d’Airbus Toulouse a remis un chèque de 600 euros à Adour Aficion.

Thierry Reboul


Voir le reportage photographique : Philippe Latour