• 1

Valencia (11/03/2017) : Álvaro Lorenzo, première oreille des Fallas...

@ElTico
@ElTico
La première corrida de la Feria de Fallas de Valencia s'est déroulée par un temps agréable mais frais. Une seule oreille a été coupée par le matador de toros Álvaro Lorenzo, qui faisait sa présentation de matador de toros dans les arènes de la Carrer de Xàtiva, face au sixième de la tarde qui s'est révélé le seul potable d'une décevante corrida d'Alcurrucén dont la quasi totalité des exemplaires se sont révélés bas de race.

Le Maestro français Juan Bautista a ouvert la Feria face à un Alcurrucén mobile mais sans classe, qu'il a amélioré au delà de l'imaginable pour obtenir quelques séries droitières de très bonne facture. Une estocade a recibir concluait les débats et déclenchait une légère pétition d'oreille. Le quatrième ne proposait aucune option de succès.

Fortes a une nouvelle fois fait preuve de beaucoup de coeur et de courage face à ses deux adversaires, accueillant en début de faena son premier Alcurrucén à genoux avant de se le faire passer à plusieurs reprises dans le dos. Une mort en deux envois le voyait saluer après légère pétition. Le cinquième s'est comporté comme son nom, "Dormilón", le laissait présager. Malgré un gros effort du torero de Malaga, notamment sur les manoletinas ultra ajustées du final, la faena n'a jamais pris son envol.

Après avoir abrégé face à son premier, manso, Álvaro Lorenzo recevait de belle manière à la cape le bon sixième, qui se déplaçait dans les leurres avec classe. L'Alcurrucén prit deux rations de fer avec application avant de poursuivre ses belles embestidas dans la muleta du jeune diestro, élégant sur deux interminables pechos au ralenti. Une estocade en deux fois ne l'empêchait pas de couper la première oreilles des Fallas 2017.

A noter les belles prestations de Raúl Adrada de la cuadrilla de Juan Bautista avec les banderilles au premier, et du picador de Álvaro Lorenzo, Sánchez Morán, face au sixième de la tarde.

 

Plaza de toros de Valencia.
Samedi 11 mars 2017
Entrée 1/3 d'arène
Toros de Alcurrucén, bien présentés mais bas de race en général, à l'exception du sixième.

Juan Bautista: saluts après avis et silence
Fortes: saluts et silence après avis
Álvaro Lorenzo: silence et oreille


Laurent Deloye ElTico


Voir le reportage photographique : ElTico