Madrid (23/05/2017) : La seule ovation d'une décevante corrida de Valdefresno pour Juan Leal...

  • Imprimer

©Plaza1
©Plaza1
Le matador de toros français Juan Leal a salué la seule ovation de la tarde à l'issue de son combat face au troisième de l'envoi. A base de courage et d'abnégation, le torero arlésien a su se rappeler au souvenir de l'aficion madrilène comme en 2016, où il avait confirmé son alternative face aux Pedraza de Yeltes dans un registre similaire.

Car malheureusement, les toros de la famille Fraile, qu'ils portent le fer de Valdefresno ou celui de Fraile Mazas, ont plombé la course en raison du peu de jeu qu'ils avaiet à offrir. Même le 4èmebis, pourtant de Carriquiri, se mit au diapason, n'offrant à un Daniel Luque dépité qu'une unique belle série. A noter également lors de cette tarde si terne le début de faena spectaculaire, à genoux et montera vissée sur la tête par cartucho de pescado, de Fortes, finalement lui aussi bien mal servi au sorteo.

 


Plaza de toros de Las Ventas, Madrid.
Treizième de la Feria de San Isidro
Mardi 23 mai 2017
Entrée : 14.859 spectateurs
Toros de Valdefresno, Hnos. Fraile Mazas (5ème et 6ème) et deux sobreros (4ème bis) de Adelaida Rodríguez puis Carriquiri (4º tris), bien présentés, décastés et donnant un jeu restreint en général pour :

Daniel Luque, silence et silence après avis
Fortes, applaudissements après avis et silence
Juan Leal, saluts après avis et silence


Voir le reportage photographique : Chele Ortiz - CorridaFrance.com