• 1

Madrid (15/07/2017) : Le meilleur pour Adrien Salenc sous la chaleur de Madrid...

©Chele Ortiz
©Chele Ortiz
A un jour près le paseo aurait pu se conclure par un feu d'artifice façon fête nationale. Deux français au même cartel madrilène, c'est suffisamment rare pour saluer Tibo et Adrien nos deux représentants du jour.

En compagnie de Largatijo qui faisait sa présentation ils defilèrent sur le sable de Las Ventas sous une très forte chaleur malgré l'heure tardive.
Leurs étaient opposés 5 Pablo Mayoral et 1 Mercedes Figueroa d'origine Santa Coloma dépassant les 500 kgs de moyenne.


Lagartijo
Avec le 1er noble mais faible qui se laissait manoeuvrer des deux côtés la faena proposée ne décolla pas vraiment à quelques adornos près. Après un ensemble sans transmission, le silence ponctua la prestation après un avis. Ovation au novillo.
Le 4ème, fuyard et manso cherchait les barrières côté "soleil" et c'est dans ce terrain que le cordouan tenta en vain de construire une faena. Difficile conclusion aciers en main, le novillo tombant peu avant le 3ème avis.Silence.

Tibo Garcia
Reception allurée au 2ème novillo. Tibo genou ployé dès l'entame essaie d'exprimer sa conception du toreo. Le Mayoral manque de fond et s'éteint eu à peu dans la muleta du nîmois qui ne peut qu'égrener les passes sans véritablement de liaison. Conclusion longuette avec l'épée. Avis. Silence
Le 5ème de Mercedes Figueroa fut complexe. Très dynamique dans son arrancada à la rencontre du piquero, il se comporta en manso dans le caparaçon. Il fut difficilement lidié. Tantôt arrêté, tantôt partant comme une balle il mit en difficulté tout le monde. Tibo fut désarçonné par ce novillo qui dans la première moitié de faena accusa le coup des trois piques avant de se requinquer sur la fin et poser des problèmes à la mort finissant comme un avion même avec une épée dans le corps. Il finit par se coucher après un 2ème avis qui sanctionna les difficultés au descabello. Silence

Adrien Salenc
Son 1er Mayoral salpicado était faible et se coucha plusieurs fois après la pique. Dans ce contexte, Adrien sut s'adapter à la condition du novillo et sans l'obliger arriva à construire une faena agréable mais qui manquait de profondeur que l'animal n'aurait pas supporter. Dommage car un estoconazo le fit tomber rapidement. Saluts
Changement avec le dernier de l'envoi, un novillo dur et encasté avec lequel Adrien fit très bien les choses. Après avoir bien doublé, le novillo Adrien après un démarrage sur la corne droite la plus difficile semble t'il, reprit sur la gauche pour deux bonnes séries la muleta ferme et dominatrice. La suite fut plutôt à base de droitières qui virent le français s'imposer. Et alors que l'oreille semblait acquise, l'épée s'enraya malgré une entière au 2ème essai (après mete y saca). 3 Descabellos. Avis. Saluts


Madrid Las Ventas
1/4 d'arène
5 Pablo Mayoral 1 Mercedes Figueroa
13 Piques

Lagartijo Silence(avis)-Silence (2 avis)
Tibo Garcia Silence (avis)-Silence (2avis)
Adrien Salenc Saluts -Saluts (avis)


Philippe Latour


Voir le reportage photographique : Chele Ortiz - CorridaFrance.com