• 1

Bayonne (29/07/2017) : à Joao Moura le triomphe, à Lea Vicens l'affection du public...

©Philippe Latour
©Philippe Latour
Devant 3/4 d'arènes débutait la temporada bayonnaise avec la traditionnelle corrida de rejon. Les toros portugais (origine Murube) de Rosa Rodrigues (de 532 à 580 kgs) lourds et imposants ne furent pas toujours des opposants faciles, les deux derniers offrant néanmoins des possibilités de triomphe.

Joao Moura sut en profiter dans une actuacion très affirmée, Lea Vicens fut trahie par les armes tauricides mais put constater la très grande affection que lui porte le public bayonnais qui fut derrière elle toute l'après-midi. Pablo Hermoso de Mendoza fut digne et très professionnel.

Pablo Hermoso de Mendoza
Son 1er adversaire était clairement manso et fuyait aux planches.Le navarrais va batailler ferme pour l'intéresser. Le public sera reconnaisant des efforts prodigués et l'invitera à saluer après une mort laborieuse (entière au 3ème essai).
Avec le lourd (580kgs) 4ème qui présentait quelques signes de faiblesse (1 seul rejon de castigo), grâce à sa science du toreo et du cheval il va livrer une intéressante production. Obligé de solliciter sans cesse un animal tardo, il reussira à le faire charge au prix de chevauchées au ras, d'un fort impact sur l'auditoire. Le Rodrigues plutôt noble, s'épuisera dans ces longues courses et finira totalement vidé. Hermoso entre-temps plantera les banderilles avec succès et sobriété. Entière vite concluante. Oreille.

Joao Moura
Le deuxième de l'après-midi présentait lui aussi des signes de mansedumbre. Au prix de nombreuses poursuites, le portugais va capter l'attention du toro. Dans des poses de poder a poder, Moura fait monter l'ambiance. La pose des courtes sera de moindre intensité. L'enthousiasme retombera totalement avec la maniement du rejon de mort mal planté au 3ème essai. Silence
Sa prestation au 5ème sera très convaincante. L'animal noble et endurant va permettre au cavalier de faire une belle démonstration, maitrisant les poursuites templant parfaitement avec son cheval. S'il fut moins précis dans ses poses de banderilles, le public ne lui en tint nullement rigueur et comme le Rodrigues tomba immédiatement après l'estocade, les deux oreilles tombèrent sans coup férir du palco.

Lea Vicens
Accueillie par des "Lea, Lea" d'un public prédisposé, la française livra une première prestation très inégale. En difficulté avec le rejon de castigo, elle se reprend aux banderilles face à un animal qui prend sa querencia au centre. L'intensité de son travail va descendre avec des poses de courtes laborieuses. Difficultés à la mort. Silence
Le 6ème Rodrigues avait de l'alegria dans son embestida, Lea va savoir en profiter dans un ensemble solide ponctué de quelques adornos très appréciés. Sa facilité à connecter avec le public, fera le reste que ce soit dans les courses ou les poses de banderilles. Les gradins sont en fusion, le ou les trophées à portée de mains. Malheureusement, un rejon au 2ème essai suivi de deux descabellos réduiront le succés à une simple vuelta très fortement fêtée.

 

Bayonne
Corrida de rejon - 1ère corrida de la temporada
3/4 d'arènes
6 Rosa Rodrigues

Pablo Hermoso de Mendoza Saluts/Oreille
Joao Moura Silence/2 Oreilles
Lea Vicens Silence/Vuelta

Philippe Latour


Voir le reportage photographique : Philippe Latour