Béziers (14/08/2017 - matinale) : A Lucas Miñana le Trophée UCTPR de la seconde non piquée matinale...

  • Imprimer

@ElTico
@ElTico
En ce lundi 14 août, l'empresa bitteroise organisait la seconde novillada de sa feria. Face aux pupilles de Robert Margé, Lucas Miñana (E.T.Béziers), Dylan Raimbaud (Rhône Aficion), Pablo Paez (E.T.Seville) et Joao D'Alva (E.T.Vilafranca de Xira).

Joao D'Alva salua le premier du lot par une larga de rodillas, enchaînant par de soigneuses delantales. Lucas Miñana réalisera un quite enlevé par zapopinas, avant que Joao ne lui réponde aussitôt par gaoneras après avoir subi une spectaculaire voltereta sur une première tentative. Le portugais écouta ensuite une chaleureuse ovation après un tercio de banderilles très engagé. Face à un animal présentant son lot de complications, Joao fut mis à l'épreuve et éprouva des difficultés à dominer son sujet. Le Lusitanien fit preuve de beaucoup de volonté et livra une prestation méritoire tout au long du combat mais n'arriva jamais à peser sur un animal qui demandait une muleta plus ferme. Il termina sa faena par redondos et manoletinas, tuant d'une demi lame efficace. Vuelta.

Lucas Miñana montra toute sa gana en allant accueillir son eral a porta gayola, suivie de jolies veroniques où l'astado sortit court en fin de passe. Dylan Raimbaud se distingua par un quite fait de chicuelinas. Lucas débuta avec réussite et originalement sa faena par une série de pecho à genoux, plein centre. Il ne mit pas longtemps à trouver le bon sitio à donner à ce noble exemplaire. Face à un eral répondant à chaque sollicitation, le novillero livra une prestation plaisante et très variée, même si quelques passages manquèrent de construction. Il rematera son trasteo par redondos avant d'imprimer une tanda personnelle du "saut de la grenouille", cher à "El Cordobes". Il tua par une lame atravesada de résultat long. Oreille.

Dylan Raimbaud réceptionna son novillo par larga, veroniques et chicuelinas. Au dernier tiers, le Margé se révèla être un très bon collaborateur. Après quelques séries de réglages sur chaque piton, Dylan trouva enfin la bonne distance sur la corne droite. Laissant bien courir la main, il enroula son opposant dans trois longues séries de derechazos très harmonieuses et relâchées, déclenchant naturellement les accords musicaux. Prenant ensuite la corne opposée, il fut moins en réussite, ayant plus de maI à trouver le bon tempo. Malgré quelques échanges encore agréables sur la diestra, la fin de trasteo ne trouva pas le même impact artistique que les séries droitières précédentes. Il terminera cet ensemble par redondos avant une demi lame concluante. Oreille.

L'ultime du lot dévolu à Pablo Paez se blessa en sautant dans le callejon, quelques secondes après son entrée en piste. Il fut logiquement remplacé.
Le sobrero appartenant au même élevage fut réceptionné par de douces veroniques avant que le chef de lidia du jour ne dessine un quite stoïque par gaoneras. Brindis à Michael Cressenty, confrère d'Actutoro. Après un début de faena en demi-teinte, le protégé de Luis de Pauloba réussit à sortir de son voile deux tandas droitières templées, d'une très belle profondeur, faisant ainsi jouer la musique. Face à un animal exigeant, supérieur à droite, le Sevillan se révèla encore vert et irrégulier pour profiter allègrement des embestidas du Margé. Malgré des derechazos isolés au cachet artistique élevé, les multiples désarmés empêcherent la faena de réellement prendre son envol. Mort en deux temps. Vuelta.


Arènes de Béziers (34)
Lundi 14 août 2017 à 11h
4 erales de Robert Margé
Temps estival
Durée : 1h50

J.D'Alva : Vuelta
L.Miñana : Oreille
D.Raimbaud : Oreille
P. Paez : Vuelta après avis

Lucas Miñana fut déclaré triomphateur de cette matinée et reçut les prix des clubs taurins locaux Paul Ricard.

Alexandre Guglielmet


Voir le reportage photographique : ElTico