• 1

Bayonne (31/08/2013 - tarde) : Robleño, Flores coupent..vuelta al ruedo pour un Cebada Gago

Lire la suite : Bayonne (31/08/2013 - tarde) : Robleño, Flores coupent..vuelta al ruedo pour un Cebada GagoSi on pouvait craindre après les deux premiers Cebada, que l’ennui s’installe pour de bon, la corrida commença à prendre de la dimension avec la sortie du troisième exemplaire connaissant son apogée avec la vuelta du quatrième Compuesto avant de se terminer par la pelea du bon sixième.

Lire la suite : Bayonne (31/08/2013 - tarde) : Robleño, Flores coupent..vuelta al ruedo pour un Cebada Gago

Calahorra (31/08/2013) : la seule oreille pour El Cid

Lire la suite : Calahorra (31/08/2013) : la seule oreille pour El CidDéception ganadera ce samedi pour la troisième corrida de la Feria de Calahorra. Seul un bon toro est sorti des chiqueros pour El Cid, qui lui a coupé la seule oreille de la tarde.

Lire la suite : Calahorra (31/08/2013) : la seule oreille pour El Cid

Bayonne (31/08/2013 - matinale) : ...opposition de styles!

Lire la suite : Bayonne (31/08/2013 - matinale) : ...opposition de styles!Entre le classicisme et le style muleteril très fin de David de Miranda et l’inventivité et le recours d’Andres Roca Rey , tout était réuni pour vivre une très belle finale des novilladas non piquées de Bayonne. Malheureusement le bétail  d’Alma Serena ne fut pas vraiment au rendez-vous , car seul le premier de la matinée eut du moteur, les trois suivants allant bien trop rapidement chercher l’abri de la barrière rendant difficile la liaison des passes et la continuité des faenas.

Lire la suite : Bayonne (31/08/2013 - matinale) : ...opposition de styles!

Carcassonne (30/08/2013) : Juan Ortega coupe l'unique oreille d'une exigeante novillada

 

Lire la suite : Carcassonne (30/08/2013) : Juan Ortega coupe l'unique oreille d'une exigeante novillada

Carcassonne, vendredi 30 août 2013 à 20h00.
Corrida de novillos mixte.
Forcados de Cascaïs.
Novillos d'Aguadulce.

Lire la suite : Carcassonne (30/08/2013) : Juan Ortega coupe l'unique oreille d'une exigeante novillada